Avalanches : une "instabilité rare" du manteau neigeux, le risque reste marqué dans les Alpes du nord

La neige va de nouveau tomber en altitude sur les massifs des Alpes du nord. Le risque d'avalanche y sera marqué ce week-end, les autorités appellent les usagers de la montagne à la prudence.

Une coulée de neige s'est déclenchée le 13 janvier 2021 en Savoie, non loin de La Toussuire.
Une coulée de neige s'est déclenchée le 13 janvier 2021 en Savoie, non loin de La Toussuire. © Alain Duclos / Grégory Coubat / Data-avalanches

Les conditions restent délicates dans les Alpes du nord. Le risque d'avalanche sera marqué samedi 23 et dimanche 24 janvier en Isère, Savoie et Haute-Savoie, placées en vigilance jaune par Météo France. Les usagers de la montagne sont appelés à la prudence, particulièrement en Maurienne, Haute-Maurienne, Haute-Tarentaise et dans la Vanoise.

Un épais manteau neigeux s'est formé en altitude après les précipitations des dernières semaines. Et le redoux amorcé il y a quelques jours a fragilisé le manteau neigeux et accru le risque de coulées de neige dans l'arc alpin, surtout au-dessus de 1 500 m. Vendredi 22 janvier, la limite pluie-neige s'abaisse de "1200 à 1400 m sur les Alpes du Nord où l'on attend une bonne couche de neige fraîche en soirée", prévient Météo France.

Ces chutes de neige pourront être "localement importantes (...) sur tous les massifs de Savoie", explique le préfet qui invite les skieurs et randonneurs à la prudence, tout comme son homologue de Haute-Savoie. Le risque de coulées de neige se trouve accru par la tempête Hortense dont les vents ont soufflé "dans des directions différentes", nous explique le fondateur du site data-avalanche Alain Duclos. La vigilance sera donc de mise sur l'ensemble des versants.

L'association, qui répertorie les avalanches sur tous les massifs français, dénombre quelque 90 événements survenus ces dix derniers jours, pour l'essentiel dans les Alpes. Alain Duclos recommande aux usagers de la montagne d'"éviter les pentes raides de plus de 30°" ce week-end et de se tenir au courant des conditions en altitude avant toute sortie.

Samedi, la limite pluie-neige se situera autour de 600 m sur le relief alpin, faisant perdurer le risque de coulées de neige. Une "instabilité rare" par rapport aux années précédentes, remarque Alain Duclos, selon qui le risque d'avalanche est amené à durer.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
montagne nature avalanche