METEO. "Très fort risque d'avalanche", le col du Galibier à nouveau fermé à la circulation entre Savoie et Hautes-Alpes

L'accès au col du Galibier, entre les départements de la Savoie et des Hautes-Alpes est de nouveau impossible depuis ce jeudi 11 juin en fin de journée. En cause, un "très fort risque d'avalanche". Des blocs de glace étaient déjà tombés sur la route il y a quelques jours.

La route d'accès au col du Galibier avait déjà été fermée lundi 8 juin suite à des chutes de blocs de neige
La route d'accès au col du Galibier avait déjà été fermée lundi 8 juin suite à des chutes de blocs de neige © Page Facebook de Marcel Cannat, vice-Président du Département des Hautes-Alpes en charge des routes et infrastructures.

Les cyclistes, motards et autres promeneurs amoureux des cols ne pourront pas partir à l'ascension du Galibier ce week-end. La route d'accès au col a été fermée ce jeudi 11 juin 2020 en fin de journée à cause d'un risque important d'avalanche.

Les dernières chutes de neige de cette semaine et la météo instable en montagne sont à l'origine de la décision annoncée par le Département des Hautes-Alpes de fermer à nouveau l'accès au col du Galibier depuis hier, jeudi 11 juin, à 18 heures et jusqu'à lundi 15 juin à 18 heures. 

En cause, selon le communiqué transmis à la presse, "un très fort risque d’avalanche" dans le secteur. "Il s’avère qu’il est important en ce moment, avec des blocs de neige très dure qui surplombent la chaussée. Certains sont d’un volume important. Au regard de cette situation, donc, et pour assurer la plus grande sécurité à tous les usagers de la route, il est préférable de ne pas laisser la circulation ouverte ce week-end’’, précise le conseil départemental.

La circulation avait déjà été coupée au même endroit suite à la chute de gros blocs de neige lundi 8 juin. La coulée faisait une dizaine de mètres de haut et 50 mètres de large. Certains blocs pesaient jusqu'à une vingtaine de tonnes selon Marcel Cannat, vice-Président du Département en charge des routes et infrastructures.

D'autres risques de coulées ont donc incité le service des routes à couper à nouveau la circulation. "Le Département des Hautes-Alpes travaille avec un guide de haute montagne qui l’avise et le conseille dans ses prises de décisions en matière de risque’’, explique Marcel Cannat. Un nouveau point de situation devrait être fait lundi.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
circulation neige transports météo intempéries
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter