• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Pourquoi les jeunes ne regardent plus la télévision ? Que proposent-ils pour réinventer les contenus ? Pendant un an, deux classes lyonnaises de quatrième, issues de milieux et de parcours très différents, vont cheminer ensemble et faire des propositions. Nous, professionnels du petit écran, allons essayer avec eux de changer de regards sur nos pratiques. 

 

13 kilomètres 400

Ils ont entre 13 et 15 ans... Entre eux, chaque jour, très exactement 13,4 kilomètres. Les uns viennent de la Croix-Rousse à Lyon, les autres, des Minguettes à Vénissieux. Deux mondes différents oui, mais pas si éloignés.
 
" On sait qu'on est pareil, mais on ne se connait pas."  / © A.MARIE
" On sait qu'on est pareil, mais on ne se connait pas." / © A.MARIE
Ils étudient donc en 4e dans les collèges Clément Marot (Lyon) et Paul Eluard (Vénissieux). Ça fait deux poètes et une cinquantaine de plumes bien trempées, capables de nous mettre, nous journalistes, en face de nos propres contradictions.

Pendant un an, le projet #EnModeParkour leur propose des ateliers pour mieux comprendre la fabrication de l’info et leur donner des outils de compréhension. Mais en réalité, quand on leur demande ce qu’ils pensent de l’info à la TV, ils ne nous ratent pas.
 
Quand les jeunes regardent la Télé
ils ne nous épargnent pas...  - Alexandra Marie/Emilie Rosso
Rien ne leur échappe. Et ça fait un bien fou d’avoir face à soi une cinquantaine d’ados sans filtres et avec un soupçon de réserve. Eux, ils ne mentent pas. Ils affirment, persistent et signent :

- "Non, on ne regarde pas la télé ! Ou ça dépend…"
- "Mais pourquoi ?"
- "Parce que vous, les adultes, vous essayez de faire jeune, c’est bien d’essayer mais ça ne marche pas."

OK. Reçu 5/5. Quoi d’autre ?

- "Bah pourquoi vous ne parlez pas normalement à la télé ?"
- "Tu veux dire que : Je parle. Un peu. Comme çaaaaaa……"
- "Ouais c’est ça. Faut être plus naturelle madame !"

Me voilà donc repartie avec ma voix de robot, mon ton journalistique à essayer d’être plus naturelle et de parler aux jeunes sans les prendre pour des petits naïfs.
 
Quand on leur donne carte blanche les collégiens ne manquent pas d'idée pour rajeunir les programmes  / © A.MARIE
Quand on leur donne carte blanche les collégiens ne manquent pas d'idée pour rajeunir les programmes / © A.MARIE

A suivre ....

La prochaine rencontre avec eux se passera à Vénissieux le 14 décembre prochain. Certains élèves de la Croix-Rousse n'auraient probablement jamais mis les pieds aux Minguettes sans ce projet. 

J'ai hâte d'entendre leurs sentiments, de partager leurs regards. Je sais déjà que des murs vont tomber, ceux qui les séparent, dans leur tête. 

Après 10 ans à travailler principalement en banlieue, dans le béton comme on dit, je sais que l'histoire se répète. Et tout ce qui consiste à mieux se rencontrer, renverse systématiquement les barres de béton pour en faire des ponts.