Cet article date de plus de 5 ans

Mobilisation anti Loi Travail à Grenoble

C’est devenu un rituel. Les manifestants opposés à la Loi Travail se sont une nouvelle fois réunis à Grenoble, alors que le projet de loi, profondément modifié par le Sénat, devrait être adopté dans la soirée de ce mardi 28 juin.
Toutes les semaines, c'est un peu la même rengaine. Les manifestants se donnent rendez-vous dans le centre de Grenoble pour manifester contre le texte El Khomri. Mais cette fois, le rassemblement était prévu le jour du vote de la loi en première lecture au Sénat.

Des sénateurs qui ont d'ailleurs durci le texte, le rendant nettement plus libéral. Le "verrou" des 35 heures a sauté, comme le seuil minimum de travail de 24 heures ou la généralisation de la garantie jeunes. Le compte personnel d'activité a, lui, été partiellement vidé et le plafonnement des indemnités prud'homales à 15 mois de salaire rétabli. 

La crainte a fait descendre entre 1.000 et 1.500 personnes dans les rues de Grenoble. 


Un parcours raccourci

Les manifestants se sont retrouvés devant la gare SNCF. C'est de là que le cortège s'est élancé. Il est ensuite passé par le cours Jean-Jaurès avant de rejoindre le cours Berriat. Un parcours réduit avec toutefois une arrivée comme d'habitude place Verdun. Les syndicats souhaitant remettre le résultat de leur votation citoyenne au préfet. En Isère, selon les chiffres de la CGT, 6.000 signataires se sont exprimées sur la loi dans 500 points.

Reportage Jean-Christophe Solari et Dominique Bourget
durée de la vidéo: 01 min 28
Manif contre la Loi Travail à Grenoble

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
loi travail social