Une nouvelle manifestation contre la Loi Travail et deux interpellations à Grenoble

Une énième manifestation contre la Loi Travail s'est déroulée ce jeudi 23 juin à Grenoble. Le cortège était très encadré par les forces de l’ordre. Un défilé marqué par deux interpellations après des menaces adressées aux policiers. 

Un homme de 27 ans et un autre de 42 ans ont été arrêtés aux alentours de 16 heures, sur le boulevard Jean Pain. Ce n'était pas pour leur comportement pendant la manifestation mais lors du blocage de la Presqu'île scientifique en tout début de matinée. "On a des armes, on sait où vous trouver, on va venir vous tuer", avait lancé l'un d'eux aux forces de l'ordre tandis que l'autre mimait un geste d'égorgement, selon la police. 

Ces arrestations ont engendré la colère de certains manifestants. Mais la situation n'a fort heureusement pas dégénéré. Quelques-uns appelaient à un rassemblement devant le commissariat pour réclamer la libération de leurs "amis".

Au-delà de ces interpellations, le cortège s'est déployé calmement, regroupant 1.600 personnes selon la police, 5.500 selon la CGT.     

Reportage de Jean-Christophe Solari et Didier Albrand

Intervenants: Xavier Morilleau représentant syndical CGT; Mireille, manifestante

Le cortège s'était élancé à 14h30 de la place Félix Poulat, où une votation citoyenne était organisée.

Images Jean-Christophe Solari
©France 3 Alpes

Une manifestation contre la Loi Travail, la quatrième du mois déjà, à l’appel de la CGT. Les revendications sont toujours les mêmes. "Retrait, retrait, retrait de la Loi Travail", pouvait-on entendre dans la foule.

Vidéo

Le cortège a sillonné la ville accompagné par une grosse présence policière.

Images Yann Gonon 


   >>> Diaporama