• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Neige : encore 13 300 foyers privés d'électricité en Auvergne

380 agents d'Enedis sont à pied d'oeuvre en Auvergne. / © Enedis
380 agents d'Enedis sont à pied d'oeuvre en Auvergne. / © Enedis

Les chutes de neige de lundi 29 octobre ont causé de lourds dégâts sur le réseau électrique auvergnat. Malgré le déploiement des équipes d'Enedis, mercredi matin 13 300 clients étaient encore privés d'électricité en Auvergne.
 

Par Catherine Lopes

La neige, tombée en abondance dans la nuit du lundi 29 octobre à mardi, a piégé de nombreux automobilistes sur les routes du Massif Central et a aussi causé des dégâts sur le réseau électrique auvergnat.
Ainsi la neige collante a fait céder les fils sous son poids et les chutes d'arbres ont aussi endommagé les lignes électriques.
Mercredi 31 octobre à 8 heures Enedis recensait  13 300 clients privés d'électricité en Auvergne. Ils étaient  5300 dans l'Allier, 6000 dans le Puy-de-Dôme, 1500 en Haute-Loire et 500 dans le Cantal.


De gros moyens déployés



Aline Peallat, responsable communication d'Enedis précise : "Nous avons déployé de gros moyens. Des hélicoptères sont mobilisés pour repérer les difficultés et améliorer les conditions d'accès. Des groupes électrogènes, venant notamment d'Orléans sont acheminés sur site".
Afin de rétablir les lignes, pas moins de 250 salariés de la direction régionale Auvergne d'Enedis sont à pied d'œuvre. Depuis mardi soir, ils ont reçu le renfort de 130 agents d'Enedis d'autres régions, comme l'Aquitaine, la Lorraine, Les Pays de la Loire, Le Midi-Pyrénées, Le Poitou-Charentes, l'Ile de France, ou encore le Languedoc-Roussillon.
Le gestionnaire de l'électricité estime qu'il est encore trop tôt pour se prononcer sur la date de retour à la normale sur l'ensemble du réseau auvergnat.
 

 

Sur le même sujet

Mois sans tabac : l'hypnose de plus en plus choisie pour arrêter de fumer

Les + Lus