Cet article date de plus de 7 ans

Neige en Isère: Polémique sur le blocage de l'A48

Après les blocages d'hier sur l'A48, notamment au niveau du col de la Rossatière, une polémique voit le jour sur la réactivité d'AREA. Aujourd'hui, le député de l'Isère Olivier Véran a interpellé l'exploitant  et le ministre des Transports sur la gestion de l'épisode neigeux sur les routes. 
Comment expliquer que l'exploitant du réseau autoroutes en Rhône-Alpes ait laissé s'engager plusieurs centaines de véhicules alors que la neige était attendue ? C'est une des questions posées par Olivier véran. Hier déjà, le député de l'Isère avait annoncé sur son compte twitter qu'il entendait bien saisir AREA, l'exploitant du réseau autoroutes en Rhône-Alpes, et le Ministre des Transports Frédéric Cuvillier, sur la gestion de l'épisode neigeux. 

"Est-ce qu'il y a des poids-lourds qui n'auraient pas dû se trouver sur l'autoroute et qui s'y sont trouvés, auquel cas c'est la faute des poids-lourds et de la société d'autoroute..." se demande Olivier Véran.

"Les gens qui sont entrés sur l'autoroute étaient-ils parfaitement informés qu'ils allaient être bloqués au bout de quelques kilomètres ?". "Ca m'étonnerait, je ne vois pas ce qui aurait poussé les gens à se jeter dans la gueule du loup..."


Quelle journée galère hier, pour les centaines d'automobilistes et de conducteurs de poids-lourds pris au piège sur l'A48 entre Grenoble et Lyon, à hauteur du col de la Rossatière. L'autoroute a rouvert hier soir vers 21h30, mais avant cela, ces "naufragés" ont passé la journée et une partie de la soirée dans leur véhicule, et dans le froid.





Poursuivre votre lecture sur ces sujets
neige transports intempéries météo