Pédophilie à Villefontaine : Colère des parents après le suicide du directeur d'école

Cris, larmes, colères ... depuis ce matin, l'avocate d'une petite victime du violeur présumé est submergée d'appels. Les parents ne comprennent pas comment on a pu laisser l'ex directeur de l'école du Mas de la Ras se suicider dans sa cellule.

© France 3 Alpes
Ce matin devant l'Ecole du Mas du Ras à Villefontaine, les parents des petites victimes n'ont pas caché leur colère et leur indignation. Après le suicide du directeur, il n'y aura pas de procès, pas de réponses à leurs nombreuses interrogations, pas de possibilité de tourner la page...

L'inspectrice de l'Académie et le maire de Villefontaine se sont rendus à l'école. Des psychologues ont été mis à la disposition des familles qui le souhaitaient.

Reportage Isabelle Guyader, Gilles Ragris, François Hubaud:
durée de la vidéo: 02 min 15
suicide en prison directeur école Villefontaine

Marie Grimaud, avocate de l'association "innocence en danger", assurait aussi la défense d'une petite fille scolarisée dans la classe de Romain F. à l'époque des faits. Une petite fille victime d'un vio, le seul reconnu par l'ex directeur de l'école de Villefontaine. Maitre Grimaud allait aussi suivre le dossier de 4 autres enfants sur les 61 victimes présumées.

Il n'y aura pas de procès
Mais il n'y aura pas de procès. Romain F. s'est pendu dans sa cellule, à la prison de Corbas où il était détenu depuis le 25 mars 2015. L'information a été révélée ce mardi 5 avril 2016.

Cris, larmes, colères
Depuis ce matin, le téléphone de Marie Grimaud sonne sans arrêt. Les parents sont desespérés. Ils avaient besoin de ce procès pour commencer à se reconstruire. "Depuis ce matin ce ne sont que cris, larmes, colères, incompréhension. Ils avancaient avec l'espoir d'un procès. C'est comme si vous les acheviez. Ils sont difficilement canalisables. En plus, c'était (ndlr : ce suicide) une véritable inquiétude pour eux."

Ce suicide, les parents le redoutaient plus que tout car Romain F. avait déjà fait une tentative en août dernier. Il avait d'ailleurs été hospitalisé. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers prison justice société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter