Pollution de l'air: les habitants de la vallée de l'Arve (Haute-Savoie) manifestent leur colère

Près d'un millier de manifestants se sont rassemblés mercredi 7 décembre au soir à Sallanches en Haute-Savoie. Ils dénoncent l'absence de mesures concrètes pour lutter contre la pollution de l'air en vallée de l'Arve. 

Alors que la vallée de l'Arve connait un important pic de pollution depuis plusieurs jours, près d'un millier de personnes ont répondu à l'appel à manifester mercredi 7 décembre à Sallanches pour dénoncer l'inaction de l'État. 

Un phénomène "qui va crescendo"


"La couche de nuages qu'il y a dans notre vallée, on ne l'avait pas il y a quelques années, c'est évident. Il y a plus d'habitants, plus de chauffage au bois, plus de camions, on brûle plus de déchets avec la centrale d'incinération [...] qu'il faut rentabiliser", dénonce le docteur Frédéric Champli, responsable des urgences à l'hôpital de Sallanches qui prend part à la manifestation. 

Docteur Frederic Champli, Responsable des urgences à l'hopital de Sallanches. ©France 3 Alpes


Ce jeudi soir, un nouvel appel à rassemblement est lancé à Chamonix, alors que le préfet de Haute-Savoie doit s'y rendre pour une réunion au sujet du volet transport du Plan de Protection de l’Atmosphère, selon les organisateurs de la manifestation. 

"L'immobilisme de l'État" dénoncé par les élus locaux


Jean-Marc Peillex, maire de Saint-Gervais, dans une lettre adressée au préfet du département, lui demande de consacrer "un peu de temps à tous les élus locaux et à l'écoute de la population lors de [sa] venue de ce jour à Chamonix". Il y indique qu'il ne se rendra pas à une réunion de rassemblement des maires de la vallée d'Arve à l'invitation du préfet à Annecy vendredi 8 décembre.

Jean-Marc Peillex, dénonçant "l'immobilisme d'un État trop souvent donneur de leçon" rappelle les mesures de lutte contre la pollution de l'air réclamées par la population locale: 

  • "interdiction de circulation pendant l'épisode de pollution de TOUS les camions et véhicules polluants avec CONTRÔLE par la gendarmerie qu'il s'agisse des véhicules de transit ou de transports locaux 
  • mise au ralenti ou arrêt des usines réputées polluantes et qui sont connues
  • interdiction à la SNCF de faire circuler des bus à la place des trains (50 % environ des trains sont actuellement remplacés par des bus polluants)."
L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Auvergne-Rhône-Alpes
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité