Cet article date de plus de 7 ans

Près de 2000 cyclistes rendent hommage à Laura renversée par un camion à Grenoble

Alors que les obsèques de Laura étaient célébrées à La Tronche ce vendredi 29 mars au matin, des cyclistes urbains se sont rassemblés sur le lieu de son accident pour rendre un dernier hommage à l'étudiante espagnole fauchée par un camion mardi.

© France 3 Alpes
© D. Borrely - France 3 Alpes
© D. Borrely - France 3 Alpes
© D. Borrely - France 3 Alpes

Ils ne la connaissaient pas. Elle était, comme eux, une cycliste dans la ville. 2000 cyclistes urbains ont rendu un dernier hommage à Laura qui avait choisi le vélo pour se rendre chaque jour au polygone scientifique. Laura était à Grenoble dans le cadre de la préparation d'une thèse au Synchrotron.

La jeune femme de 28 ans a été victime d'un angle mort. Le conducteur d'un camion benne ne l'a pas vu au moment de tourner à droite et l'a fauchée à l'intersection de la rue des Martyrs et de la rue Durand Savoyat. 

durée de la vidéo: 01 min 55
Marche blanche pour Laura

A l'origine du rassemblement, un collègue ingénieur de Laura et l'Association pour le Développement des Transports en Commun qui précise que le "but n’est pas de polémiquer ni d’accuser quiconque mais de demander fortement et massivement que les cyclistes, nombreux sur cette zone, soient plus en sécurité sur ce chantier qui va durer encore deux ans".

Enquête sur l'angle mort


L'enquête n'est pas encore terminée mais "la thèse de l'angle mort" semble la plus probable dans cet accident. 

Hissé à deux mètres du sol, au volant d'un 26 tonnes, il est presque impossible de voir un cycliste ou un piéton sur le côté.

Plus le gabarit du véhicule est gros, plus l'angle mort est important et moins le piéton ou cycliste a de chances d'être vu.

En ville, c'est la bête noire des camions particulièrement en période de travaux.





Poursuivre votre lecture sur ces sujets
hommage faits divers