La principale du collège Vercors de Grenoble agressée par le père d'un élève

© Ville de Grenoble
© Ville de Grenoble

Vers 16h15, ce mardi 19 mars, le père d'un collégien a fait irruption dans le bureau de la principale du collège Vercors de Grenoble. La chef d'établissement est tombée et souffre d'une légère contusion. L'agresseur a été interpellé.

Par Franck Grassaud

Des insultes à caractère antisémite lancées à tout-va puis un geste violent qui a fait basculer la principale au sol, c'est la scène vécue cet après-midi au collège Vercors. Le père d'un enfant de 15 ans qui venait d'être exclu de l'établissement s'en est pris à la chef d'établissement ainsi qu'à un professeur. 

Souffrant d'une douleur au coccyx, la principale passait encore des examens au CHU de Grenoble en début de soirée. Quant au père, il était entendu au commissariat, il semble qu'il était en état d'ébriété au moment de son intervention musclée. 

Dans un communiqué, le maire de Grenoble dit sa "stupeur et sa consternation" et Michel Destot condamne "avec la plus grande fermeté cet acte particulièrement grave, qui s'est déroulé au sein d'un établissement d'enseignement où les équipes pédagogiques s'évertuent non seulement à accompagner les enfants dans leurs apprentissages et leur développement mais aussi à transmettre quotidiennement des valeurs de vivre-ensemble et de tolérance".

Le député socialiste Olivier Véran trouve aussi cette "agression inadmissible" d'autant qu'elle s’est déroulée "dans l’enceinte de l’école de la République".

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus