Cet article date de plus de 5 ans

Procès de la rixe d'Echirolles : les avocats plaident l'acquittement pour 7 des 12 prévenus

Les avocats de la défense ont plaidé l'acquittement pour sept des douze accusés des meurtres de Kevin et Sofiane en 2012 à Échirolles, au terme d'un procès-fleuve devant la cour d'assises de l'Isère ce mercredi 9 décembre.
Au 12e jour du procès d'Echirolles, la justice revient sur l'autopsie des corps de Kevin et Sofiane.
Au 12e jour du procès d'Echirolles, la justice revient sur l'autopsie des corps de Kevin et Sofiane. © Jean-Pierre Clatot / AFP - France 3 Alpes

Lundi, le parquet avait requis des peines de 10 à 20 ans de réclusion criminelle à l'encontre des douze accusés, âgés de 19 à 24 ans, dont deux mineurs au moment des faits. Tous sont jugés à huis-clos depuis le 2 novembre pour le double meurtre de Kevin, étudiant en master de 21 ans, et Sofiane, éducateur de 22 ans, dans un parc d'Échirolles, près de Grenoble, le 28 septembre 2012.

Me Ronald Gallo a plaidé l'acquittement de Bérat Karaborklu, 22 ans, contre qui une peine de 10 ans a été requise. Me Gallo a souligné que sa plaidoirie était "conforme" au souhait des avocats parties civiles qui avaient estimé que les charges n'étaient pas suffisantes pour faire condamner son client.

L'acquittement a aussi été plaidé pour Constant Monkala Wetu, 23 ans, accusé d'avoir porté des coups de couteau à Sofiane (20 ans requis) mais qui conteste sa présence lors de la rixe mortelle.

Au cours d'une plaidoirie de plus de cinq heures, Me Bernard Ripert a également plaidé l'innocence de ses deux clients, Youssef (18 ans requis) et Ibrahim Camara (10 ans requis). L'avocat a invité les jurés à se demander si, sans Youssef et Ibrahim Camara, "Sofiane et Kevin seraient-ils tout de même morts? La réponse est assurément oui. C'est bien la preuve qu'ils ne sont pas responsables de ces morts", a-t-il estimé.

L'acquittement a également été réclamé pour A.L., mineur au moment des faits, accusé d'avoir frappé Sofiane avec un marteau (14 ans requis). "Les seules charges sont les déclarations de deux coaccusés qui sont totalement contradictoires, incohérentes, mensongères", a estimé Me Alain Fort.

Me Joëlle Vernay doit aussi plaider jeudi l'acquittement d'Ulas Cetin, qui nie avoir participé à la rixe (13 ans requis).
Enfin, Me Emmanuel Decombard a plaidé l'innocence de son client Naderhaman Delli, accusé par Ibrahim Camara d'avoir porté des coups de marteau sur le crâne de Sofiane (18 ans requis). "Ibrahim Camara raconte n'importe quoi et est en train de tromper la cour", a estimé l'avocat.
Le verdict devrait être rendu d'ici à la fin de la semaine.

Reportage Jean-Christophe Solari et Cédric Lepoitevin
durée de la vidéo: 01 min 39
Suite plaidoiries procès Echirolles

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice faits divers criminalité