Cet article date de plus de 4 ans

Un projet ambitieux de réhabilitation au Pavillon Keller à Livet-et-Gavet

Le célèbre Pavillon Keller, qui a servi de décor au film Les rivières Pourpres de Mathieu Kassovitz, va être réhabilité. Restaurant, musée et espaces de loisirs surplomberont, bientôt, la vallée de la Romanche porte d'accès aux grandes stations de l'Oisans.

© France 3 Alpes
Avec plus de 1700 mètres carrés, soit vingt-six pièces sur quatre étages, le pavillon Keller domine la vallée de la Romanche à Livet-et-Gavet. Construite par Charles-Albert Keller, un industriel novateur et pionnier de l'électrométallurgie en 1912, puis agrandie en 1930, cette demeure a traversé les siècles sans changer d'allure. Ainsi, les vitraux côtoient toujours les céramiques et les boiseries de style "art nouveau". 

Après avoir servi de cadre de tournage pour le film Les Rivières Pourpres de Mathieu Kassovitz, mais également du film Une petite histoire sordide d'Alessandro Perissinoto, la Maison Keller a été laissée à l'abandon. Aujourd'hui des investisseurs veulent la sauver, et ont mis en place un projet de réhabilitation. Un restaurant panoramique, un musée mais également une brasserie, des bureaux et des espaces de loisirs prendront place dans l'ancienne demeure, du capitaine de l'industrie métallurgique.

Reportage Xavier Schmitt et Dominique Bourget
durée de la vidéo: 02 min 03
La réhabilitation du Pavillon Keller

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
patrimoine culture