« Astérix et Obélix : l’Empire du Milieu » : Guillaume Canet se moque à nouveau de la météo en Auvergne en vidéo

Encore surpris par la météo en Auvergne, Guillaume Canet préfère en rire. De retour sur le plateau du Guéry (Puy-de-Dôme) mardi 25 avril, le réalisateur d’ « Astérix et Obélix : l’Empire du Milieu » se retrouve encore dans la pluie et brouillard. Il a partagé une vidéo sur Instagram.

Le réalisateur Guillaume Canet, en tournage dans le Puy-de-Dôme pour le nouvel opus de la saga Astérix et Obélix, s'est à nouveau moqué de la météo dans une vidéo sur Instagram.
Le réalisateur Guillaume Canet, en tournage dans le Puy-de-Dôme pour le nouvel opus de la saga Astérix et Obélix, s'est à nouveau moqué de la météo dans une vidéo sur Instagram. © Sébastien BERDA / AFP

A nouveau en Auvergne, ce mardi 25 mai, pour le tournage d’une scène de combat du film « Astérix et Obélix : l’Empire du Milieu », le réalisateur Guillaume Canet a partagé sur son compte Instagram une nouvelle vidéo humoristique dans laquelle il se filme sur le plateau du Guéry (Puy-de-Dôme), couvert d’un anorak, dans le vent, la pluie et le brouillard. La météo est décidément contre les Gaulois puisque le tournage, initialement prévu au début du mois de mai avait déjà été reporté une première fois pour cause d’intempéries. Dans cette nouvelle vidéo, on voit Guillaume Canet en anorak, capuche vissée sur la tête et trempé par la pluie, s’adresser à son équipe de tournage : « Ok les gars ! Allez c’est parti, faut qu’on y aille les gars ! », suivi de paroles inintelligibles. «  Moteur ! Moteur ! » crie Guillaume Canet.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Guillaume Canet (@guillaumecanetofficiel)

Le tournage déjà reporté

Le réalisateur s’était déjà moqué des conditions météo lors de son précédent passage en Auvergne : à peine arrivé dans le Puy-de-Dôme, jeudi 6 mai, Guillaume Canet s’était fait surprendre par une météo peu clémente sur le plateau du Guéry. Le célèbre réalisateur et comédien s’était alors filmé dans le vent et le brouillard, seul : « Mais ils sont où ? Je suis en Auvergne, on a commencé le tournage. Il y a une petite averse, ils sont tous rentrés ! » déclarait Guillaume Canet dans sa vidéo. Vêtu d’un anorak et d’un bonnet, trempé par la pluie, il semblait chercher son équipe : « Il faut tourner, ça s’est largement calmé ! » s’exclame-t-il. « Il n’y a plus personne ! » lui répond une voix presque inintelligible à cause du vent.

Une scène clef du nouvel opus de la saga

Les intempéries retardent l’une des scènes principales du film : «  C’est une scène très importante. Nous avons choisi le plateau du Guéry pour sa qualité incroyable, son étendue. Cet espace était tout à fait à la mesure de ce que voulait Guillaume au niveau du caractère épique. C’est un film de grand spectacle, il y a aura beaucoup de costumes et beaucoup de figurants », déclarait il y a quelques mois Xavier Amblard, producteur exécutif du film. En effet, plus de 400 figurants participent au tournage, Romains, Chinois et Gaulois mais aussi plus d’une centaine de techniciens, maquilleurs, costumiers, cascadeurs, cadreurs et tous les membres de l’équipe technique. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
cinéma culture météo humour sorties et loisirs insolite