"C'est les vacances sans les parents" : une journée avec des écoliers en classe verte

durée de la vidéo : 00h03mn57s
Classes découvertes en Auvergne ©A. Albert / France 2

Des montagnes des Pyrénées à celles de l'Auvergne, 19 écoliers originaires de l'Aude ont passé quelques jours en classe découverte dans le Puy-de-Dôme. Au programme : fous rires dans le bus, légendes contées au bord du lac Pavin et observations de chamois.

"Merci d'éteindre vos téléphones portables, de relever vos sièges et vos tablettes. Le décollage est imminent." À bord du minibus qui conduit 19 écoliers originaires des Pyrénées sur les routes d'Auvergne, Laurent Plantin fait l'animation. La tâche est presque trop facile pour cet organisateur de classes découvertes. "Tout à l'heure, quelqu'un me demandait si c'était une coulée de lave qu'il y avait au bord de la route. Quand vous voyez des colonnes de pierre, vous êtes sûrs que c'est une coulée de lave", commente-t-il au micro.

Chants dans le fond du bus

Pendant le trajet, Laurent Plantin partage des anecdotes aux enfants qui se dandinent d'impatience sur leur siège. Certains s'occupent en faisant des jeux de mains, d'autres chantent des comptines dans le fond du bus. "J'ai une tante qui est au Maroc et qui s'appelle...", lance Sarah Pujol, la directrice de l'école. "Hip Hop", répondent les enfants en passant leurs deux pouces par-dessus les épaules.

Première étape de cette troisième journée dans le Puy-de-Dôme : le lac Pavin, à deux pas de Besse-et Saint-Anastaise et Super-Besse. Bien emmitouflés dans leurs manteaux, les écoliers observent Laurent Plantin dessiner un schéma sur son ardoise blanche. "Il faut que je vous parle du volcan qui est juste derrière. Le magma est remonté, il y a 7 000 ans à peu près. À votre avis, si on est à la surface qu'est-ce que l'on voit ? Une explosion de l'espace ! Est-ce que vous êtes prêts à tout faire péter ?" Pour réussir à captiver les enfants, l'animateur a un secret : les faire rire. 

J'aime bien faire marrer les enfants. Je crois qu'apprendre en s'amusant permet de mieux retenir, de se faire des souvenirs.

Laurent Plantin

Animateur de classes découvertes

Légendes locales

Et maintenant, place à la légende... "Le seigneur Roupoutou serait venu s'asseoir sur cette "chaise du diable". Il se serait mis à pleurer toutes les larmes de son corps et elles auraient ruisselé jusqu'au lac. Ce serait carrément les larmes du diable qui auraient rempli ce cratère", raconte Laurent Plantin. Car l'objectif d'une classe verte est d'ouvrir ces élèves à de nouveaux horizons.

 

Les kilomètres s'enchaînent autour du lac d'origine volcanique mais les petits Pyrénéens ont le pied montagnard. Un avantage pour arriver plus vite à l'autre surprise du jour : une eau magique. "Régalez-vous les amis, à la vôtre", trinque Laurent Plantin. Les enfants boivent une première gorgée et grimacent. "Beurk ! Ça a le goût du sang", lance un garçon. Ce goût métallique, "c'est parce que cette source est très riche en fer", leur apprend le spécialiste.

Pour se faire pardonner de cette dégustation amère, le guide les conduit au pied des montagnes enneigées. À travers une paire de jumelles, les écoliers observent un troupeau d'une quinzaine de chamois. "Oh, je les vois ! Ils ressemblent à des petites chèvres !"

Après autant d'aventures, il faut bien rentrer. C'est l'heure du bilan de la journée entre copains et, surtout, de récupérer. Les rires fusent à travers la salle du dîner. "J'en avais un peu marre de marcher. J'avais mal aux pieds tellement il faisait froid. Manger, ça me réchauffe un peu", avoue une écolière, sa fourchette à la main. 

J'aime bien parce que l'on découvre d'autres endroits, d'autres paysages. Et en plus, c'est nous qui avons choisi avec qui on dormait.

Une écolière en classe découverte en Auvergne

Enfin, dormir... Assise sur son lit, une élève s'exclame : "C'est les vacances sans les parents, ouais !" Plus personne ne veut retourner à "l'école normale", comme ils l'appellent. Ces souvenirs de voyage en Auvergne resteront gravés pour très longtemps dans leur mémoire. 

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité