Cet article date de plus de 4 ans

All Star Perche à Clermont-Ferrand: Lavillenie perd le concours, victoire de Barber

Le All Star Perche, organisé le 5 février par le clermontois Renaud Lavillenie, a passionné le public. 4600 personnes ont assisté aux performances du gratin mondial de la perche. Renaud Lavillenie a perdu le concours mais s'est rassuré aprés sa blessure.
L'organisateur du All Star Perche Renaud Lavillenie s'est lancé le 5 février sur la piste d'élan. Aprés sa blessure, le champion clermontois s'est rassuré mais n'a franchi que 5,71 m ©FRANCE 3 AUVERGNE
Le All Star Perche, organisé le 5 février par le clermontois Renaud Lavillenie, a passionné le public. 4600 personnes ont assisté aux performances du gratin mondial de la perche. 

Pour sa deuxième sortie de l'année après sa blessure à la cuisse gauche, Renaud Lavillenie recordman du monde du saut à la perche (6,16 m) s'est quelque peu rassuré. Mais il a dû se contenter d'une barre à 5,71 m. La victoire revient au Canadien Shawn Barber (5,83 m).

Le Français, dont la préparation a été perturbée par son pépin physique, fait beaucoup mieux que les 5,50 m franchis la semaine dernière à Rouen mais reste encore très loin de ses standards habituels, à un peu plus d'un mois des Championnats d'Europe en salle (3-5 mars à Belgrade).

Après avoir passé au premier essai 5,46 m et 5,61 m, Lavillenie a eu besoin de trois tentatives pour effacer 5,71 m avant d'échouer à 5,78 m. 

"Il y a encore énormément de travail à faire, mais vu le contexte, je suis quand même extrêmement content d'avoir sauté ici, a déclaré R.Lavillenie. Encore quelques séances et deux-trois compétitions et ça va revenir."

Malgré la présence du gratin mondial à cette deuxième édition du "All Star Perche" à Clermont-Ferrand, le concours n'est pas allé très haut, le champion du monde en titre, le Canadien Shawn Barber, l'ayant emporté avec 5,83 m.

Parmi les autres cadors réunis en Auvergne, le champion olympique Thiago Braz et le Polonais Piotr Lisek, sans doute fatigué par son exploit de la veille à Potsdam (6 m, meilleure performance mondiale de l'année), ont fini à 5,71 m.

Chez les femmes, l'Américaine Sandi Morris, vice-championne olympique, a dominé son bourreau des JO de Rio, la Grecque Ekaterina Stefanidi.

Morris, qui s'était imposée avec un petit 4,57 m à Rouen, a cette fois fait une bien meilleure impression en franchissant 4,71 m.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
renaud lavillenie perche athlétisme sport