Au tribunal de Clermont-Ferrand, un boulanger demande des comptes à Facebook

Ce mardi 23 janvier 2018, se tenait au tribunal de grande instance de Clermont-Ferrand, l’audience en référé qui oppose Philippe Seramy, boulanger de Bourg-Lastic dans le Puy-de-Dôme à Facebook.

Après plusieurs mois d'attente, Philippe Seramy, boulanger à Bourg-Lastic dans le Puy-de-Dôme voit enfin son dossier avancer face à Facebook. L'audience avait lieu ce mardi 23 janvier 2018.

"Facebook cherche depuis le début à faire traîner la procédure. Ils ont produit leurs arguments aujourd’hui, jour de l’audience. Alors que j’ai rendu les miens le 5 janvier dernier. Ils ont donc essayé de faire renvoyer les débats à une date ultérieure. Mais j’ai préféré demander un délai pour rendre mes conclusions écrites et tout de même plaider ce mardi pour éviter une nouvelle attente à mon client. C’est un procédé déloyal", expliquait Me Léna Borie-Belcour, l’avocate de Philippe Seramy à la sortie de l’audience.


Depuis plusieurs mois, le boulanger de Bourg-Lastic se bat contre la firme américaine. Il l’accuse de protéger la personne qui a créé la page Facebook qui dénigrait son établissement. Et il lui reproche également de ne pas avoir retiré assez vite la page frauduleuse du réseau social.

Demandé en mai 2017, le retrait de la publication a été fait en novembre. "Le fait que cette publication soit restée si longtemps en ligne a porté préjudice à mon client. Ce qui me choque, c’est que Facebook a attendu que le juge lui ordonne pour enlever la page. Nous demandons d’ailleurs la preuve de ça. À chaque fois que nous tapons le nom nous n’y avons pas accès, mais rien ne certifie la destruction de la page", s'insurge Me Borie-Belcour.

Le délibéré de l’audience sera rendu le 27 février prochain.