• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Les avions C-130 Hercules sont révisés et entretenus à Clermont-Ferrand

Un Hercules C130 a atterri à Clermont-Ferrand, vendredi 13 juillet, pour être révisé par l’Atelier industriel de l’aéronautique (AIA). / © A.Martinez/France 3 Auvergne
Un Hercules C130 a atterri à Clermont-Ferrand, vendredi 13 juillet, pour être révisé par l’Atelier industriel de l’aéronautique (AIA). / © A.Martinez/France 3 Auvergne

Un avion militaire C-130 Hercules s’est posé, vendredi 13 juillet, à Clermont-Ferrand. Il sera révisé par le personnel de l’Atelier industriel de l’aéronautique (AIA). C'est le premier d'une longue série. 

 

Par D.Cros

Attendu il y a une quinzaine de jours, le C-130 Hercules s’est finalement posé, vendredi 13 juillet, à Clermont-Ferrand. Long de près de 30 mètres pour une envergure de 40 mètres, cet avion militaire est utilisé notamment pour le transport logistique et le fret.

Arrivé à l’Atelier industriel de l’aéronautique de Clermont-Ferrand (AIA), il va rester ici quelque temps pour subir une opération de maintenance. "Nous sommes très heureux de le recevoir. Nous l’attendions il y a quinze jours mais il a été foudroyé en vol, il a fallu le réparer. Il est arrivé aujourd’hui, avec un peu de retard mais par beau temps" déclare Jean-Pierre Clerc, directeur de l'AIA. Percuté en plein vol, l’avion avait dû retourner pour des raisons de sécurité à la base d’Orléans Bricy son point de départ.

"Dès la semaine prochaine, nous allons commencer de travailler sur cet aéronef. Nous allons faire sa grande révision. Ce sera le premier d’une longue série. Il y aura en moyenne de l’ordre de cinq aéronefs par an qui viendront à Clermont-Ferrand. Cela donnera du travail sur l’AIA à une centaine de personnes. C’est un projet d’avenir pour l’établissement" précise-t-il. 

L’AIA de Clermont-Ferrand s’occupe de la maintenance et de la rénovation de nombreux avions : Rafale, Mirage 2000, Alpha Jet, Tigre, Puma, Gazelle, Transall, A400M. L’atelier prend désormais en charge le suivi des C-130 dans le cadre d’un contrat de 15 ans pour l’ensemble des 14 appareils de la flotte. 

 

Sur le même sujet

Trafic autoroutier sur l'A7 : les informations circulent ! 

Les + Lus