Clermont-Ferrand : manifestation en soutien à la Palestine

Sur la place de Jaude, à Clermont-Ferrand, dans le Puy-de-Dôme, samedi 15 mai aux alentours de 15 heures, près de 200 personnes se sont rassemblées afin de montrer leur soutien à la résistance palestinienne.

200 personnes se sont mobilisées samedi 15 mai à 15 heures sur la place de Jaude à Clermont-Ferrand, dans le Puy-de-Dôme, pour manifester leur soutien au peuple palestinien.
200 personnes se sont mobilisées samedi 15 mai à 15 heures sur la place de Jaude à Clermont-Ferrand, dans le Puy-de-Dôme, pour manifester leur soutien au peuple palestinien. © L. Breuil / FTV

Un rassemblement de personnes était organisé à Clermont-Ferrand, dans le Puy-de-Dôme, sur la place de Jaude, pour manifester leur soutien au peuple palestinien. Une manifestation initiée par l'AFPS, l'association France Palestine Solidarité.
Malgré la pluie, Razad ne voulait pas manquer cette manifestation. "Il faut montrer aux gens qu'on est solidaires avec l'Etat de la Palestine et surtout, les citoyens de la Palestine qui souffrent beaucoup, évoque la jeune femme avec un pull flanqué du drapeau palestinien. N'importe quel être humain ne devrait pas souffrir comme ça. Ça fait 25 ans, j'ai toujours connu ce conflit et je ne vois pas d'évolution".

Dans un communiqué, l'association soutient les revendications du peuple palestinien pour "l’égalité des droits pour tous, le démantèlement du Mur d’apartheid, la fin de l’occupation de la Cisjordanie, du Plateau du Golan et de Jérusalem Est, ainsi que la levée du blocus de Gaza, et la mise en œuvre du droit au retour des réfugiés".

"Le monde doit réagir, l'ONU doit réagir, la France doit réagir"

Un peu plus loin dans la manifestation une femme brandit un drapeau palestinien. Elle s'insurge "Je trouve que la situation est critique actuellement. Il n'y a pas de débouchés politiques immédiat. La situation économique est effroyable. Le monde doit réagir, l'ONU doit réagir, la France doit réagir. Il faut cesser de renvoyer dos à dos l'oppresseur et l'oppressé".
Un autre membre de l'association AFPS ajoute : "C'est important pour deux raisons, ce sont les massacres qui sont perpétrés à Gaza et à Jérusalem. Depuis plus de 70 ans, il y a en Palestine, il y a une politique d'épuration ethnique et un système d'apartheid qui s'est installé dans le silence et la complicité des grandes puissances. Le conflit, il est là qu'on le veuille ou non".

Près de 200 personnes étaient présentes pour le rassemblement. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
manifestation économie social