Clermont-Ferrand : le Secours Populaire lance un marché solidaire

Habitué à la distribution de denrées alimentaires, le Secours Populaire a organisé, mercredi 17 juin à Clermont-Ferrand, son premier marché pop solidaire. Objectif : permettre aux plus démunis d'acheter des produits frais et de saison.
 

A Clermont-Ferrand, le Secours Populaire a organisé son premier marché pop solidaire ce mercredi 17 juin.
A Clermont-Ferrand, le Secours Populaire a organisé son premier marché pop solidaire ce mercredi 17 juin. © D.Cros / FTV

C’était une première. Mercredi 17 juin, à Clermont-Ferrand, le Secours Populaire a lancé son marché pop solidaire. On se croirait sur marché traditionnel. Pourtant il n'en est rien. Ici, les clients sont tous des bénéficiaires du Secours Populaire. Eve, qui en fait partie, indique : « C’est magnifique. C’est des produits frais. On voit la qualité et on est nourris comme tout le monde. On a au moins ce privilège et c’est formidable ».

Un marché comme les autres

Sur les étals, on trouve des fruits et légumes, de la viande, et des produits laitiers. Ils font leurs courses comme tout un chacun. Sabine Deforceville, bénéficiaire, souligne : « Cela permet une dignité supplémentaire aux personnes qui en bénéficient. Ils sont comme sur un marché externe, comme tout le monde. C’est frais. C’est bien présenté. Je ne vois que du positif dans cette initiative ».

Des produits de qualité

Les produits proposés sont issus du circuit-court. Ils sont fournis par une dizaine de producteurs et d'éleveurs du Puy-de-Dôme. Objectif : permettre aux plus démunis d'avoir des produits locaux de qualité et de manger sainement. Nicole Rouvet, présidente du Secours Populaire 63, affirme : « C’est important pour leur santé, et c’est important aussi pour eux, de pouvoir se nourrir et avoir sur la table des bons produits.  C’est cela qui est important. Et de ne pas toujours être obligés de choisir, de ne pas prendre quelque chose par ce que c’est trop cher ». Au passage en caisse, les prix sont minimes : 70 centimes le kilo de fruits et légumes, 3 euros 50 le kilo de viande et 5 euros le kilo de fromage.

Un rendez-vous à pérenniser

Tous se sont fait plaisir, sans grever leur budget. Ayssa Attouman, bénéficiaire, conclut : « Je ne m’attendais pas à cela et c’est une très bonne idée. Si on peut faire ça de temps en temps, je pense que ça arrangerait beaucoup de personnes qui n’ont pas la capacité d’acheter trop cher au supermarché ». Le Secours Populaire espère pérenniser ce marché pour en faire un rendez-vous clermontois hebdomadaire, dès septembre prochain.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
solidarité société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter