À Clermont-Ferrand, des sorties en vélo organisées la nuit

Le Dôme Urban Ride a fait son apparition en septembre 2019 dans les rues de Clermont-Ferrand. Le concept est simple : des sorties cyclo-urbaines sont organisées, mais leur particularité c’est qu’elles se déroulent la nuit. L’occasion de promouvoir ce moyen de transport durable. / © Dôme Urban Ride
Le Dôme Urban Ride a fait son apparition en septembre 2019 dans les rues de Clermont-Ferrand. Le concept est simple : des sorties cyclo-urbaines sont organisées, mais leur particularité c’est qu’elles se déroulent la nuit. L’occasion de promouvoir ce moyen de transport durable. / © Dôme Urban Ride

Le Dôme Urban Ride a fait son apparition en septembre 2019 dans les rues de Clermont-Ferrand. Le concept est simple : des sorties cyclo urbaines sont organisées, mais leur particularité, c’est qu’elles se déroulent la nuit. L’occasion de promouvoir ce moyen de transport durable.

Par Aurélie Albert

C’est un rendez-vous mensuel depuis septembre dans les rues de Clermont-Ferrand. Un rendez-vous un peu particulier où des dizaines de personnes se retrouvent avec leur vélo, la nuit. Le Dôme Urban Ride (DUR) n’est pas une association, mais un rassemblement de passionnés. Nouveau à Clermont-Ferrand, il n’en est pas pour autant novateur. « Ce genre de ride urbain ça s’est développé en France. Je me suis dit que c’était bien de le lancer et de créer une communauté », commence Matthieu Perruche, à l’origine du projet. 
 
 

Tout le monde peut y participer 

Tous les mois donc, des avertis ou pas se retrouvent à un endroit spécifique pour un parcours de plusieurs kilomètres dans Clermont-Ferrand et dans ses alentours. « Ce ne sont pas des parcours sportifs. Lorsque j’ai lancé l’idée, je voulais que tout le monde puisse y participer. Ça peut même être en vélo électrique », continue Matthieu Perruche. L’objectif étant de se rassembler, de découvrir des endroits insolites, tout ça dans une optique écologique. « Je me déplace 90 % à vélo même si j’habite à Riom et que je travaille à Clermont-Ferrand. Avec cette initiative, je veux montrer que tout le monde peut se déplacer à vélo à Clermont-Ferrand sans difficultés et montrer des itinéraires originaux »
 
 

Se déplacer la nuit

Et depuis plusieurs mois, le concept séduit du monde : une quarantaine de personnes vient au rendez-vous. « On essaye de démarrer à des endroits différents et intéressants pour les cyclos ». D’ailleurs, le prochain rendez-vous, c’est jeudi 16 janvier au TEMPO l’atelier-café de la rue de la treille. Attention si vous souhaitez participer, il est obligatoire : d’avoir un vélo (bien sûr), d’avoir de l'éclairage, un casque et des vêtements réfléchissants. Une manière de voir Clermont-Ferrand, la nuit sous un nouveau jour. 
 


 

Sur le même sujet

Les + Lus