• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Clermont-Ferrand : un trou béant dans la chaussée en centre-ville après la rupture d’une canalisation d’eau

Un partie de la chaussée s'est effondrée rue Saint-Genès à Clermont-Ferrand, après la rupture d'une canalisation d'eau potable. / © S. Montero / France 3 Auvergne
Un partie de la chaussée s'est effondrée rue Saint-Genès à Clermont-Ferrand, après la rupture d'une canalisation d'eau potable. / © S. Montero / France 3 Auvergne

Samedi 21/09, une partie de la chaussée s’est effondrée rue Saint-Genès, à Clermont-Ferrand, près de la place de la Victoire. A l’origine de cet incident : la rupture d’une canalisation d’eau potable. La circulation est coupée, un périmètre de sécurité a été mis en place.

Par SM

Un trou béant dans la chaussée… Et tout autour, des agents des services techniques qui scrutent l’évolution de la situation. L’alerte a été donnée samedi 21/09 en début de matinée. Vers 8 heures, « l’eau a jailli et dévalé jusqu’à la place de Jaude », relate Didier Muller conseil municipal d’astreinte. A l’origine de cette situation : la rupture d’une canalisation d’eau souterraine rue Saint-Genès, à deux pas de la place de la Victoire, en plein centre-ville de Clermont-Ferrand. « Il y a une fuite qui devait être là depuis quelque temps déjà », suppose l’élu clermontois. Fragilisée, une partie du sous-sol s’est effondrée, emportant l’enrobé qui recouvrait la chaussée.
 

Pas de conséquence pour les abonnés

L’eau a été coupée grâce à des vannes situées dans le quartier, laissant apparaître un trou dans le sol relativement profond.
 « Ca fait peut-être bien 7 à 8 mètres de long par 3 à 4 mètres de large », évalue Pierre Bastide, responsable d’exploitation au service eau et assainissement de la métropole. « Il n’y a pas d’impact pour les abonnés. La canalisation sert au transport pour remplir les châteaux d’eau », précise un collègue d’astreinte.
 
C'est une canalisation importante - de 400 mm de diamètre - qui a cédé, mais elle sert au transport de l'eau, et non à l'alimentation des usagers. Il n'y a donc pas de conséquence pour les abonnés. / © S. Montero / France 3 Auvergne
C'est une canalisation importante - de 400 mm de diamètre - qui a cédé, mais elle sert au transport de l'eau, et non à l'alimentation des usagers. Il n'y a donc pas de conséquence pour les abonnés. / © S. Montero / France 3 Auvergne

Mais aux abords du trou, la prudence est de mise car la présence de caves en-dessous laisse envisager peut-être un nouvel effondrement. Et surtout, des morceaux d’enrobé encore instables pourraient endommager en tombant une canalisation souterraine de gaz à proximité. Un technicien GRDF surveille de près l’intégrité du tuyau. Entre la rue Saint-Genès et la place Sugny, la circulation des véhicules a été coupée. Place Royale, un périmètre de sécurité a également été mis en place, des policiers municipaux interdisent l’accès aux piétons.
Le maire de la ville, Olivier Bianchi, a également relayé l'information sur Twitter.
 

Le point à 17 heures

"Tout est sécurisé depuis 15 heures, on a enlevé les gravats, tout ce qui pouvait encore s'effondrer, sans endommager la canalisation de gaz. On n'a pas encore fait de réparation car on a eu une urgence rue de l'Oradou, avec une casse sur une conduite plus petite, des habitants étaient privés d'eau. Rue Saint-Genès, les travaux vont attaquer la semaine prochaine. On va devoir étayer en-dessous vu qu'il y a des caves sur plusieurs niveaux. On va travailler aussi avec GRDF qui souhaite changer un tronçon de conduite", indiquait Jean-Pierre Barreyre, le cadre d'astreinte au  sein du service eau et assainissement de la métropole.
 

Sur le même sujet

Ce 23 septembre, Federica a percé le dernier mur

Les + Lus