Coronavirus COVID 19 : Michelin veut produire 400 000 masques chirurgicaux par semaine

Pour participer à la lutte contre le coronavirus COVID 19, le groupe Michelin a annoncé le lancement de la production de 400 000 masques chirurgicaux par semaine dans 10 de ses usines en Europe, dans le courant du mois d’avril. Deux sites de Clermont-Ferrand seront mobilisés.

Le groupe Michelin a annoncé que 10 usines en Europe seront mobilisées pour fabriquer des masques chirurgicaux contre le coronavirus avec, parmi elles, deux usines de Clermont-Ferrand.
Le groupe Michelin a annoncé que 10 usines en Europe seront mobilisées pour fabriquer des masques chirurgicaux contre le coronavirus avec, parmi elles, deux usines de Clermont-Ferrand. © Nicolas Armer / dpa / AFP
Pour aider les soignants à lutter contre le coronavirus COVID 19, l’entreprise Michelin a annoncé que 10 des ses usines en Europe seront mobilisées dans le courant du mois d’avril pour fabriquer des masques chirurgicaux. Parmi elles, 2 sont situées à Clermont-Ferrand. Au total, pas moins de 400 000 masques chirurgicaux devraient sortir des usines chaque semaine, a annoncé le groupe dans un communiqué : « Après une phase d’initialisation, Michelin va produire à terme, chaque semaine, dans ses ateliers ou en coordination avec des partenaires ou des sous-traitants, près de 400 000 masques chirurgicaux de catégorie 1. En Europe, dix sites ont déjà été retenus. La capacité européenne se renforcera dans les semaines suivantes grâce au déploiement d’initiatives similaires en Amérique du Nord. »

Les sites de Ladoux et La Combaude mobilisés

Selon le groupe, ces masques seront destinés au personnel soignant, mais aussi aux salariés des usines en fonctionnement : « A travers cette démarche, il s’agit pour Michelin de participer activement à la lutte mondiale contre la pandémie de COVID-19, à la fois en augmentant ses dons de masques aux personnels de santé dans les pays où Michelin est implanté, et aussi en se donnant les moyens de préserver la santé et la sécurité de ses salariés en les équipant de masques », précise Michelin. Deux sites clermontois seront concernés, les sites de Ladoux et La Combaude, mais aussi ailleurs en France et en Europe : « Allemagne : Bamberg, France : Bourges, La Combaude (Clermont-Ferrand), Golbey, Joué-les-Tours, Ladoux (Clermont-Ferrand), Italie : Alessandria, Cuneo, Pologne : Olsztyn, Roumanie : Zalău »
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société michelin économie entreprises