Coronavirus : l'ouverture de la nouvelle Comédie de Clermont-Ferrand reportée en septembre

Attendu depuis longtemps à Clermont-Ferrand, le nouveau théâtre de la Comédie de Clermont devait ouvrir en mai 2020 avec Isabelle Huppert dans "La ménagerie de verre" de Tennesse Williams. Le chantier est arrêté depuis le confinement imposé par la pandémie de coronavirus Covid19.
 

La grande salle de la nouvelle Comédie de Clermont attend la fin du confinement. Il faudra un mois de travaux pour pouvoir ouvrir au public, sans doute début septembre 2020.
La grande salle de la nouvelle Comédie de Clermont attend la fin du confinement. Il faudra un mois de travaux pour pouvoir ouvrir au public, sans doute début septembre 2020. © Julien Brunhes
Quand le confinement provoqué par la crise sanitaire du coronavirus a commencé le 17 mars 2020 le chantier de la nouvelle Comédie de Clermont s'est lui aussi arrêté sur décision du maître d'ouvrage, la mairie de Clermont-Ferrand.
Sur le site de l'ancienne gare routière, il restait alors à peine un mois de travaux pour finaliser les 2 salles de spectacles de 900 et 350 places, les locaux d’accueil d’artistes et la brasserie du projet élaboré par l'architecte portugais Eduardo Souto de Moura associé au cabinet clermontois Bruhat et Bouchaudy.


"On a été arrêtés dans notre élan"

François Bouchaudy confirme ce délai et compte sur l'efficacité des entreprises engagées sur le chantier.
Il reste des finitions un peu partout. Une première commission de sécurité est passée le 7 mars, il reste très peu de points à retravailler pour lever les avis suspendus. Les travaux avaient très bien avancé les derniers mois, on a été arrêtés dans notre élan. Quand tout redémarrera, on en a pour un mois, on pourra donc livrer avant septembre, mon seul souci est pour les entreprises qui ont peu de trésorerie, comment vont-elles reprendre?


Isabelle Huppert est partante pour travailler à Clermont-Ferrand

Du côté de la programmation, c'est un vrai casse-tête. Jean-Marc Grangier, le directeur de la Comédie travaille pour reprogrammer les grosses affiches mais encore faut-il que les artistes soient libres.
Toutes les salles sont dans le même cas que nous. "La ménagerie de verre" mise en scène par le metteur en scène flamand Ivo von Hove avec Isabelle Huppert devait inaugurer la grande salle le 5 mai. Ils avaient à peine commencé à jouer à l'Odéon quand tout s'est arrêté. Je voudrais que toute l'équipe vienne travailler à Clermont fin août pour ouvrir le nouveau lieu avec ce spectacle la première semaine de septembre. Isabelle Huppert est partante pour remonter le spectacle à Clermont mais est-ce que ce sera possible avec le théâtre de l'Odéon ?
 

La Ménagerie de verre, de Tennessee Williams, mise en scène Ivo van Hove from Theatre Odeon on Vimeo.


Il n'y a pas que les artistes renommés qui sont dans l'attente. Jean-Marc Grangier pense aussi aux jeunes compagnies pour qui les dates programmées sont si importantes : On a recasé "Une femme sous influence" de Maud Lefebvre ou le collectif ES, de toute façon il faut faire une grosse saison l'année prochaine avec beaucoup de dates. C'est notre mission vis à vis des artistes et des spectateurs.

Le directeur de la Comédie de Clermont pense aussi aux intermittents et a décidé de payer tous les techniciens qui devaient travailler à la Comédie en mars, avril voire mai si le confinement est prolongé.
Il tient aussi à garder un lien avec le public et la Comédie partage des nouvelles de ses artistes fétiches en attendant mieux : Dans ces temps difficiles, on prend conscience de l'importance qu'on peut avoir pour certains. Une spectatrice m'a confié qu'elle mesurait seulement aujourd'hui ce que lui apportaient les spectacles, socialement sa vie n'est plus la même: elle retrouvait des amis, en discutait. J'ai hâte de pouvoir à nouveau offrir tout ça.


Le signe qu'on peut recommencer à vivre

Alors Jean-Marc Grangier se prend à rêver d'un lancement de saison dehors fin juin : Je tire des plans sur la comète, on réunirait les abonnés au jardin Lecoq puis on irait en fanfare devant la nouvelle Comédie partager un buffet, danser pourquoi pas ? Ce serait magnifique comme fête de fin de confinement.

Le principal objectif du directeur de la Comédie de Clermont reste l'ouverture tant attendue de ce théâtre en plein centre de Clermont-Ferrand : Ce sera encore plus fort de l'ouvrir après le confinement, ce lieu destiné à tous, en centre ville, ce théâtre à la palette artistique large avec sur scène de la musique, du théâtre, de la danse, tout ce spectacle vivant dont on est privés aujourd'hui. Ce sera comme un signe qu'on peut recommencer à vivre.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 société culture