Coupe du monde : à Clermont-Ferrand, ces supporters superstitieux

Un gris-gris, un maillot spécial... Les supporters clermontois sont supersticieux. Chacun a son petit rituel, qu'il compte bien appliquer pour cette finale décisive du dimanche 15 juillet. / © Photo d'illustration -PAUL ELLIS / AFP
Un gris-gris, un maillot spécial... Les supporters clermontois sont supersticieux. Chacun a son petit rituel, qu'il compte bien appliquer pour cette finale décisive du dimanche 15 juillet. / © Photo d'illustration -PAUL ELLIS / AFP

Les footballeurs ont chacun leurs gris-gris pour se porter chance avant un match. Les superstitions sont nombreuses avant les grands matchs... et les supporters ne sont pas en reste, à Clermont-Ferrand, aux portes de la finale du dimanche 15 juillet.  

 

Par MB avec M. Van Oudendycke

Les Clermontois se préparent pour la grande finale de la Coupe du monde de football. A l’instar des joueurs, certains supporters ont leurs petits rituels. Car si la France compte 60 millions d'entraîneurs quand tout va mal, elle compte aussi 60 millions de co-responsables quand tout va bien.

Mettre son maillot blanc avant chaque match, ne pas faire de pronostics pour ne pas attirer la malchance… En clair, le supporter est superstitieux. « J’ai un ami proche qui, à chaque match, a les mêmes rituels. Il va prendre la même bière, toujours à la même minute, qui va fumer sa clope au même temps de jeu, car la première fois, ça avait marché » atteste un supporter clermontois.

Certains voient quand même des signes annonciateurs : « Par exemple, l’Eurovision, ce sont les mêmes vainqueurs qu’en 1998, ça fait 20 ans » analyse un autre supporter. Avec un peu de recul, on se doute bien que la place des verres sur la table basse n'influence pas les frappes de Griezmann. Mais c'est plus fort que nous. « Dans un premier temps, on pourrait croire que ça porte chance, mais c’est plutôt un mécanisme obsessionnel contre l’angoisse de perdre » explique Karine Mioche, psychologue.

A France 3 Auvergne nous ne sommes pas superstitieux, mais à chaque match de l'équipe de France nous étions auprès des supporters… alors dans le doute, nous serons avec eux aussi dimanche prochain.

 
Coupe du monde : à Clermont-Ferrand, ces supporters superstitieux
Les footballeurs ont chacun leurs gris-gris pour se porter chance avant un match. Les superstitions sont nombreuses avant les grands matchs... et les supporters ne sont pas en reste, à Clermont-Ferrand, aux portes de la finale du dimanche 15 juillet. Intervenants : Supporters / Karine Mioche, Psychologue - M. Van Oudendycke, V. Riffard, S. Salmon / France 3 Auvergne

Sur le même sujet

Coupe du monde : à Clermont-Ferrand, ces supporters superstitieux

Les + Lus