Coups de feu à Clermont Ferrand : trois membres d'une même famille mis en examen

Trois jours après leur interpellation, Jo Lopez, son fils Tony et son gendre Morgan Pat ont été mis en examen vendredi pour destruction de biens par moyens dangereux en bande organisée.

Jo Lopez, son fils Tony Lopez, et son gendre Morgan Pat ont été présentés ce matin au parquet de Clermont-Ferrand. Ils étaient mis en cause dans l’affaire des coups de feu tirés depuis des véhicules sur des vitrines de magasin avenue de Charras, à Clermont-Ferrand.  

Les trois hommes ont été mis en examen pour des destruction de biens par moyens dangereux en bande organisée.
Morgan Pat (23 ans) sort du palais de justice de Clermont-Ferrand le 06 novembre 2015. Les policiers ont reçu les renforts du RAID et des CRS pour l'audition de Jo Lopez et Morgan par le parquet.
Morgan Pat (23 ans) sort du palais de justice de Clermont-Ferrand le 06 novembre 2015. Les policiers ont reçu les renforts du RAID et des CRS pour l'audition de Jo Lopez et Morgan par le parquet. © Jérôme Doumeng

Ils vont être transférés dans les maisons d’arrêt de Villefranche-sur-Saône (Mogan) et Lyon Corbas (Jo).

Quatre enquêtes judiciaires ont été ouvertes à la suite des épisodes de violences qui se sont déroulés dimanche soir à Clermont-Ferrand. Une première concerne la rixe qui avait opposé jeudi des forains à deux jeunes hommes, dont l’un est sérieusement blessé. Une deuxième porte sur les événements de dimanche après-midi : entre 100 et 150 jeunes, certains munis d'arme à feu avaient fait irruption aux abords de la fête foraine (Luna Park). Plus tard, des hommes armés s’étaient rendus sur le campement des gens du voyage à Lempdes. Ce sont les coups de feu tirés dans la nuit avenue de Charras qui font l’objet d’une quatrième enquête et valent à Jo Lopez et à deux autres membre de sa famille leur mise en examen.

Ce matin, la famille Lopez a fait part à France 3 Auvergne de son intention de porter plainte contre la police pour non-assistance à personne en danger quand dimanche après-midi, des tirs ont éclaté dans le campement des gens du voyage à Lempdes, près de Clermont-Ferrand.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société faits divers
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter