COVID : un méga-centre de dépistage bientôt en service à Clermont-Ferrand

Publié le Mis à jour le
Écrit par Catherine Lopes
A Clermont-Ferrand, un méga-centre de dépistage du COVID devrait bientôt voir le jour.
A Clermont-Ferrand, un méga-centre de dépistage du COVID devrait bientôt voir le jour. © BERTRAND GUAY / AFP

Des files d'attente interminables devant les pharmacies, le casse-tête des parents pour dépister les enfants...la vague Omiron n'est pas sans conséquences sur le quotidien des familles. Alors que le protocole sanitaire dans les écoles est assoupli à compter de ce mardi 11 janvier, la préfecture du Puy-de-Dôme a annoncé la création d'un méga-centre de dépistage à Clermont-Ferrand.

La vague Omicron n’épargne pas le département du Puy-de-Dôme. Dans le département, environ 60 000 dépistages sont actuellement réalisés chaque semaine. Constatant la persistance de files d’attentes devant les points de dépistage, le préfet du Puy-de-Dôme et l’Agence régionale de santé ont décidé de renforcer les capacités de dépistage adossées aux centres de vaccination, notamment avec de nouvelles opérations ponctuelles. La création d’un méga-centre de dépistage à Clermont-Ferrand, sous forme de lignes de dépistage supplémentaires au sein du centre de vaccination Polydôme, est en cours de finalisation,  a annoncé la préfecture du Puy-de-Dôme lundi 10 janvier. Pour la semaine glissante du 1er au 7 janvier, le taux d'incidence dans le département est de 2059,6 pour 100 000 habitants, d'après Santé Publique France.

Un numéro de téléphone

Par ailleurs, afin de répondre aux familles au sujet du protocole sanitaire dans les établissements scolaires, un numéro de téléphone unique a été mis en place. Il s’agit du 04 43 57 21 00. La gestion de cet interlocuteur unique est assurée par les services de l’académie de Clermont-Ferrand. Lundi 10 janvier, le Premier Ministre, Jean Castex, a annoncé un assouplissement du protocole à l'école en indiquant que trois autotests suffiront désormais pour les élèves qui seraient cas contact. Une cellule départementale de liaison avec les directeurs d’établissements et les inspecteurs académiques gère, heure par heure, les signalements de cas positifs, chez les élèves comme chez les personnels.

La garde d'enfants des personnels prioritaires

Par ailleurs, le dispositif d’accueil « monenfant.fr » de la CAF pour la garde d’enfants de moins de trois ans des personnels prioritaires indispensables à la gestion de crise sanitaire est reconduit . Pour les enfants de plus de trois ans, l’accueil se fera dans l’établissement habituel de l’enfant ; les parents sont invités à prendre l’attache de la direction de l’établissement concerné.

Le renforcement de la vaccination

Aujourd’hui, la capacité des centres de vaccination est d’environ 50 000 injections semaine. Des lignes supplémentaires ont été ouvertes dans l’ensemble des centres du département. Sur proposition de l’Agence régionale de Santé Auvergne-Rhône-Alpes, le préfet du Puy-de-Dôme a sollicité les équipes médicales du service départemental d’incendie et de secours (SDIS) pour assurer deux lignes de vaccination supplémentaires les 15-16 et 22-23 janvier au sein du centre de vaccination situé au centre hospitalier d’Ambert (soit 800 injections supplémentaires). Le ministère des Armées a fait une offre de service pour renforcer ponctuellement certains centres de vaccination. Sur tout le territoire, les opérations ponctuelles de vaccination se poursuivent, notamment :
- Besse, 11 janvier 2022 ;
- Maringues, du 18 au 21 janvier 2022 ;
- Brassac-les-Mines, le 22 janvier 2022.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.