Dans le Puy-de-Dôme, la police crée un Groupe de Sécurité de Proximité afin de lutter contre la délinquance

Publié le
Écrit par Catherine Lopes .

La Direction Départementale de la Sécurité Publique du Puy-de-Dôme vient de créer un nouveau service : un Groupe de Sécurité de Proximité composé de 11 policiers, qui travaille de 12h00 à 23h00. Son but : lutter contre la délinquance avec des horaires plus adaptés.

Depuis début septembre, la Direction Départementale de la Sécurité Publique (DDSP) du Puy-de-Dôme a mis en place une nouvelle unité. Il s’agit d’un Groupe de Sécurité de Proximité (GSP) porté, c’est-à-dire que les patrouilles sont véhiculées. Ce groupe se compose de 11 fonctionnaires, qui travaillent de 12h00 à 23h00, en appui des effectifs de police secours. Ce service est déployé à titre expérimental, avec à la fois un redéploiement et un renforcement des effectifs. L’unité intervient sur toute la circonscription de l’agglomération de Clermont-Ferrand.

Plusieurs missions

Dans un communiqué publié le mercredi 28 septembre, la DDSP rappelle les missions de ce groupe : « 

- secourir les personnes et protéger les biens et les institutions ;

- rechercher et interpeller les auteurs d’infractions ;

- sensibiliser et verbaliser en matière de sécurité routière ;

- répondre aux assistances judiciaires et administratives ;

- assurer les maintiens de l’ordre, services d’ordre et voyages officiels aux côtés des effectifs des autres services ;

- lutter contre la délinquance de voie publique ;

- lutter contre les violences urbaines ;

- exécuter des actions initiées dans le cadre de la Sécurité du Quotidien dans les quartiers sensibles ».

Un travail collaboratif

La DDSP indique que la création de ce GSP permet « d’apporter une réponse opérationnelle plus adéquate » à la délinquance. Elle précise : « Ce service est polyvalent de par ses missions. Il est donc en capacité d’appuyer tant des effectifs police secours que de maintien de l’ordre. Enfin, il permet d’accroître la présence policière sur la voie publique. Globalement, il s’agit de mettre la police en capacité de mieux répondre à sa mission sécuritaire de nos concitoyens ». La DDSP met en avant le travail collaboratif avec la brigade de nuit de la police municipale de Clermont-Ferrand.

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité