Début d'été morose pour les commerces du centre de Clermont-Ferrand

Les soldes d'été ne sont pas encore terminés, mais les clients ne se bousculent pas dans les boutiques du centre-ville de Clermont-Ferrand. La chaleur et la mauvaise conjoncture n'incitent pas vraiment au lèche-vitrine. Beaucoup de commerçants font grise mine.

Par France 3 Auvergne

La rue du 11 novembre est l'une des rues réputées pour être parmi les plus commerçantes de Clermont-Ferrand. Pourtant, depuis quelques temps, une dizaine de boutiques ne lèvent plus leur grille. Si certaines sont fermées pour congés annuel, d'autres le sont de façon définitive.

Vendeur depuis 29 ans en centre ville, Richard vit les dernières du magasin dans lequel il travaille depuis 15 ans : "là on arrive au bout du bout. On a déjà le voisin qui a fermé, sept boutiques qui ferment dans la rue et ça continue. Ça va être un effet "château de cartes", ça va tout tomber comme ça au fur et à mesure …"

Carré Jaude 2, chaleur, conjoncture et internet montrés du doigt

Si la construction du Carré Jaude 2 avec ses 400 places de parkings et ses 13.000 mètres carré de surface commerciale est principalement montrée du doigt, d'autres explications sont évoquées ; chaleur, mauvaise conjoncture et concurrence d'internet ne favorisent pas le shopping de centre-ville.

Pour Nathalie Rollet, commerçante, "en ces périodes de forte chaleur, c'est vrai que Clermont est un peu désert. Mais il faut souligner que depuis l'ouverture du Carré Jaude 2, ça a un peu créé le désert du côté de la rue du 11 novembre. Rue du port, on n'en parle même plus, il n'y a plus de commerces …"

Du côté de la mairie, Cyril Cyneux, adjoint au Maire délégué aux transports, aux déplacements urbains et au stationnement concède "qu'à une époque, deux Carrés Jaude pouvaient se concevoir. Aujourd'hui, on se rend compte qu'il y en avait peut-être un qui était surdimensionné. Maintenant, il faut faire avec et essayer de corriger ça le mieux possible et c'est ce que nous essayons de faire."


Le stationnement gratuit pendant un mois

La mairie vient ainsi de rendre le stationnement gratuit en centre-ville pour un mois. Un manque à gagner de 450.000 euros destiné à attirer des clients potentiels. "L'idée c'est que dans cette période estivale, ceux qui viennent à Clermont puissent y passer un peu plus de temps" poursuit Cyril Cyneux. Du temps qui pourra être dédié à la visite des magasins.

Reste à savoir si cela changera les habitudes des consommateurs. Pour Daniele Quinty, présidente de la Fédération "Clermont Commerce","une ville ne peut exister qu'avec des commerces. Donc c'est à chacun de venir les aider en faisant ses achats en centre-ville !"

Les difficultés des commerces de centre-ville à Clermont-Ferrand (63)
Reportage : Valérie RIFFARD, Julien LE COQ, Stéphanie SALMON. Intervenants : Richard Claret (Vendeur), Nathalie Rollet (Commerçante), Cyril Cyneux (Adjoint au Maire délégué aux transports, aux déplacements urbains et au stationnement), Daniele Quinty (Présidente de la Fédération Clermont Commerce)


Sur le même sujet

Les + Lus