Défaite de l'ASM en Coupe d'Europe : à Clermont-Ferrand, les supporters KO debout

 Samedi soir, au coup de sifflet final, devant les écrans géants, la Yellow Army est KO debout. Les Saracens sont champions d'Europe. L'ASM perd sa troisième finale européenne, après 2013 et 2015. Un coup dur pour les supporters. / © K. Tir / France 3 Auvergne
Samedi soir, au coup de sifflet final, devant les écrans géants, la Yellow Army est KO debout. Les Saracens sont champions d'Europe. L'ASM perd sa troisième finale européenne, après 2013 et 2015. Un coup dur pour les supporters. / © K. Tir / France 3 Auvergne

Certains la redoutaient. Pour d'autres, elle était tout simplement inimaginable. La défaite de l'ASM en finale de Coupe d'Europe contre les Saracens a sonné le glas du moral des milliers de supporters réunis place de Jaude, à Clermont-Ferrand. La Yellow Army est KO debout.

Par Kamel Tir

Des supporters hagards, le visage fermé. Groggy, la Yellow Army a du mal à réaliser. Pour sa troisième finale de Coupe d'Europe, l'ASM s'incline à nouveau 28 à 17. Un épilogue que les « jaune et bleu » redoutaient même si la majorité des milliers de supporters l’écartait. Devant les écrans géants installés sur la place de Jaude, à Clermont-Ferrand, dans la fan-zone, ils étaient venus pour assister à la retransmission de la victoire de leur club et non pour vivre une nouvelle défaite. Samedi soir, toute sonnée, ébranlée, la Yellow Army a mis le pied à terre. L’enthousiasme et la joie de l'avant-match ont laissé place à la déception pour certains, à l'amertume pour d'autres. Parfois même à de la colère.

« Y'en a marre d'être les Poulidor du rugby » confie cette supportrice en colère. « Je n'étais pas là en 2010 et je voulais vraiment vivre ça aujourd'hui » ajoute cet autre supporter, faisant allusion à l'arrivée du bouclier de Brennus place de Jaude. Pour beaucoup, c'est le silence qui témoignait de leur déception.

L'ASM n'est pas championne d'Europe
Au coup de sifflet final, la tristesse a remplacé la joie de l'avant-match. - K. Tir / France 3 Auvergne


L'euphorie et la joie s'étaient déplacés de l'autre côté de la Manche, du côté des Saracens. Même la statue de Vercingétorix qui brandissait les couleurs de l'ASM semblait attristée par cette défaite.

Beaucoup de larmes pour cette troisième finale européenne... perdue par l'ASM. / © K.Tir / France 3 Auvergne
Beaucoup de larmes pour cette troisième finale européenne... perdue par l'ASM. / © K.Tir / France 3 Auvergne


Le temps de digérer ce rêve brisé, la Yellow Army devra se remettre en ordre de bataille pour mener les prochaines offensives du Top 14 afin de décrocher le Brennus et ainsi oublier une journée sombre pour les « jaune et bleu ».

La Yelloy Army a soutenu l'ASM jusqu'au bout... en vain. Tous, désormais, veulent oublier cette Coupe d'Europe et regardent déjà vers la finale de Top 14 / © K. Tir / France 3 Auvergne
La Yelloy Army a soutenu l'ASM jusqu'au bout... en vain. Tous, désormais, veulent oublier cette Coupe d'Europe et regardent déjà vers la finale de Top 14 / © K. Tir / France 3 Auvergne

 

Sur le même sujet

RIC

Les + Lus