replay

Rugby. Challenge Cup : Christophe Urios s'attend à un "match de très haut niveau" entre l'ASM Clermont Auvergne et les Sharks

L’ASM Clermont Auvergne se déplace à Londres samedi 4 mai en demi-finale de la Challenge Cup de rugby contre les Sharks, une équipe sud-africaine. A la veille de cet événement, une conférence de presse avait lieu ce vendredi à Clermont-Ferrand. Les joueurs Fritz Lee, Bautista Delguy et l'entraîneur Christophe Urios ont pris la parole.

Place au dernier carré de la Challenge Cup ! Samedi 4 mai, l’ASM Clermont Auvergne se déplace à Londres, au Twickenham Stoop, pour défier une équipe sud-africaine, les Sharks. Après une belle prestation en quart de finale contre les Irlandais de l’Ulster, les Auvergnats veulent retrouvez la finale de la Challenge Cup, un trophée soulevé à trois reprises, en 1999, 2007 et 2019.

Lors de la conférence d’avant-match, ce vendredi matin, les joueurs se sont réjouis de leur performance du week-end dernier : défense, énergie, célébrations. “On a fait un très bon match contre le Stade français, ça nous donne de la confiance mais on doit rester concentré. Les Sharks, c’est une autre réalité d’équipe, ça va être différent”, a indiqué l'ailier Bautista Delguy. 

Un “gros défi” pour les Auvergnats, a estimé le capitaine Fritz Lee. L’équipe sud-africaine est particulièrement performante dans le domaine offensif. 

Ça ne va pas être facile. On ne joue pas au Michelin et ils sont costauds… Mais nous aussi, on a la préparation pour ça. Le niveau que l’on joue toutes les semaines est haut. On va aller là-bas pour gagner.

Fritz Lee

Capitaine, ASM Clermont Auvergne

Christophe Urios s’est satisfait des premières étapes de la Challenge Cup, que ses joueurs ont réussies les unes après les autres jusqu'à la demi-finale : “Le parcours de cette compétition a été bien mené. Ça a été construit.” L’équipe est prête pour la suite, autant physiquement que mentalement. “Ce qui va faire la différence, à mon sens, c’est l’entame de match. C’est une équipe complète, qui aime dominer, avec des joueurs qui vont vite. Ça va être un match de très haut niveau”, a ajouté l’entraîneur. 

Le match de samedi ne se jouera pas sur la pelouse du Marcel-Michelin, au regret des sportifs et de la Yellow Army. L’enceinte retenue, le Twickenham Stoop à Londres et ses quelques 15 000 places, devrait être peu remplie. “Le stade vide, ça enlève cette romance autour du match final”, a souligné Christophe Urios. 

Le rugby est un partage d'émotions. Quand les supporters viennent au stade, c’est pour voir des mecs, des potes, jouer ensemble et donner tout ce qu’ils ont. Les gens viennent chercher ça, surtout à Clermont parce que c’est un pays rural où la vie n’est pas toujours facile.

Christophe Urios

ASM Clermont Auvergne

À propos du lien avec le public, Bautista Delguy, remarqué le week-end dernier lorsqu’il s’est jeté dans les bras des supporters, a ajouté : “J’ai beaucoup de passion pour ce sport et pour le maillot de l’ASM. Je donne tout pour ce club, c’est spontané. Ici, tous les matchs sont électriques. Le public est génial, même si on ne fait pas une bonne saison en TOP 14. Il faut remercier tout ça.”

Pas de pronostics sur le résultat de samedi. "Aujourd’hui, je ne tire plus de plans sur la comète. On peut rater des semaines et être bon le week-end. Ou être bon la semaine et peu consistant le week-end. Je ne sais pas comment on va se comporter demain”, a conclu Christophe Urios. 

La composition de l'équipe

Les Auvergnats devront se passer de Raka, blessé à la main. Un coup dur car le joueur avait été étincelant le week-end dernier face au Stade français.

Voici la composition de l’ASM pour samedi :

1. Giorgi Beria
2. Etienne Fourcade
3. Rabah Slimani
4. Rob Simmons
5. Thomas Lavanini
6. Marcos Kremer
7. Peceli Yato
8. Fritz Lee (capitaine)
9. Baptiste Jauneau
10. Anthony Belleau
11. Joris Jurand
12. George Moala
13. Julien Heriteau
14 Bautista Delguy
15. Alex Newsome

Remplaçants :
16. Yohan Beheregaray
17. Giorgi Dzmanashivili
18. Christian Ojovan
19. Thibaud Lanen
20. Killian Tixeront
21. Pita-Gus Sowakula
22. Theo Giral
23. Leon Darricarrère



Une grosse confrontation attendue

L’équipe auvergnate se prépare à une grosse confrontation face à la meilleure équipe des phases de qualification de la Challenge Cup. Quelques jours plus tôt, Rabah Slimani, pilier de l’ASM Clermont Auvergne avait déclaré sur le site Internet du club : « C’est en partie l’équipe des Springboks, nous savons comment ils jouent en proposant de l’engagement frontal. Nous avons aussi des atouts dans ce secteur, à nous de bien les utiliser. Cela va être une belle expérience de se confronter à ce genre d’équipes. Après les Cheetahs et l’Ulster : cela va monter d’un cran ». 

>>> Les Sharks : "une équipe très en place" selon Aurélien Rougerie

La Challenge Cup comme priorité

Actuellement à la treizième place de l’United Rugby Championship, après un début de saison difficile où ils ont été privés de tous leurs internationaux, les Sharks de Durban ont fait de cette compétition européenne leur objectif pour retrouver la Champions Cup. D’après les statistiques de l’EPCR Rugby, au cours de la compétition, l’ASM a inscrit 202 points, avec 28 essais et 22 transformations, contre 224 points marqués par les Sharks, avec 31 essais et 24 transformations.

Les Sud-Africains, comme les Clermontois ont deux matchs à jouer pour s’offrir un trophée et accéder à la Champions Cup. Le match sera à suivre en direct, ce samedi, dès 13h30, sur France 3 et sur france.tv.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité