Don du sang : des footballeurs de Moulins-Yzeure se mobilisent

Publié le
Écrit par Aurélie Albert
Des footballeurs du Club de Moulins/Yzeure, qui évolue en Nationale  2, se sont mobilisés pour inciter toutes les personnes qui le peuvent à aller donner leur sang. Une collecte est organisée à Beaumont, dans le Puy-de-Dôme vendredi 7 janvier.
Des footballeurs du Club de Moulins/Yzeure, qui évolue en Nationale 2, se sont mobilisés pour inciter toutes les personnes qui le peuvent à aller donner leur sang. Une collecte est organisée à Beaumont, dans le Puy-de-Dôme vendredi 7 janvier. © Collectif Hygiène sécurité

Quelques footballeurs du club de Moulins-Yzeure, dans l’Allier, se sont mobilisés pour inciter toutes les personnes qui en ont la capacité, à aller donner leur sang lors de la collecte organisée à Beaumont, dans le Puy-de-Dôme, le vendredi 7 janvier. Des dons nécessaires face à une baisse des stocks.

Les sportifs se mobilisent en Auvergne. Un groupe de footballeurs du club de Moulins-Yzeure, dans l’Allier, qui évolue en Nationale 2, a voulu soutenir les associations de don du sang. Quelques-uns se sont retrouvés à Beaumont, dans le Puy-de-Dôme. L’objectif est de lancer un appel pour participer à la collecte qui se déroulera le vendredi 7 janvier, à la salle des fêtes « La Ruche », de Beaumont. 

La mise en place du télétravail a mis un frein aux dons, car des entreprises ont annulé des événements de collecte

Sophie Titoulet, chargée de communication à la maison du don de Clermont-Ferrand

En ce début d’année, les besoins se font sentir et les stocks diminuent en Auvergne-Rhône-Alpes et dans toute la France. Malgré une forte une mobilisation de la part des donneurs pendant les vacances de Noël sur toute la région, les réserves faiblissent au niveau national. « Pendant les vacances, beaucoup d’opérations ont été reportées du coup, on a donné moins de produits, explique Sophie Titoulet, chargée de communication à la maison du don de Clermont-Ferrand. Mais là, l’activité reprend dans les hôpitaux. La mise en place du télétravail a mis un frein aux dons, car des entreprises ont annulé des événements de collecte ».

Les dons ont diminué de 20 % avant les fêtes

Il faudrait 1 400 dons tous les jours sur la région, et 10 000 au niveau national. « Sur toute la France, il manque près de 30 000 poches de sang, continue Sophie Titoulet. Avant les fêtes, les dons sur la région ont diminué de 20 % »Dans chaque collecte et dans les maisons de don, les mesures barrières sont mises en place, mais le pass sanitaire n’est pas obligatoire. « Un don peut sauver jusqu’à trois vies. Il ne faut pas hésiter à prendre rendez-vous et faire un pré-test avant de venir pour savoir si on est éligible à donner son sang ». Il faut savoir que les hommes peuvent donner jusqu’à six fois par an et les femmes jusqu’à quatre fois. D’autres collectes sont prévues dans le Puy-de-Dôme et toute l’Auvergne, n’hésitez pas à aller sur le site internet du don du sang. 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.