Clermont-Ferrand : le plaidoyer d'Emmanuel Macron pour la presse locale

Le 4 octobre 1919 paraissait le premier numéro du journal La Montagne à Clermont-Ferrand. / © C.Genet/France3Auvergne
Le 4 octobre 1919 paraissait le premier numéro du journal La Montagne à Clermont-Ferrand. / © C.Genet/France3Auvergne

Le Président de la République Emmanuel Macron s'est rendu le vendredi 4 octobre à Clermont-Ferrand pour célébrer les 100 ans du quotidien régional La Montagne et la vitalité "irremplaçable" de la presse locale.

 

Par Brigitte Cante

Après la réforme des retraites à Rodez et le Sommet de l’Elevage à Cournon d’Auvergne, le Président de la République Emmanuel Macron s'est rendu le vendredi 4 octobre à Clermont-Ferrand pour célébrer les 100 ans du journal La Montagne.

Le chef de l’Etat entendait "rendre hommage à un titre de presse historique, ancré dans son territoire et largement diffusé en Auvergne et dans le Limousin" a indiqué l’Elysée. Le quotidien détenu par le groupe Centre France est diffusé à environ 150 000 exemplaires.

Au Polydôme de Clermont-Ferrand, Emmanuel Macron a échangé en fin de journée avec des journalistes du groupe Centre-France, des chefs d’entreprise et des élus locaux. Le 3 octobre à Rodez, le Président de la République s'était aussi rapproché de la presse quotidienne régionale en répondant aux questions de 500 lecteurs abonnés de La Dépêche du Midi, Midi Libre et Centre Presse sur la réforme des retraites.

Pour l'acte II du quinquennat, Emmanuel Macron a-t-il décidé de ne plus fuir la presse, les journalistes et d'investir davantage les territoires ? Sandrine Thomas rédactrice en chef de La Montagne a posé la question au chef de l'Etat : "Votre regard sur la presse a-t-il changé depuis 18 mois ?" Emmanuel Macron a rappelé qu'il n'était pas partisan des relations de connivence tout en admettant que sa conviction s'était renforcée depuis le début de son mandat sur la fonction "vitale" du journaliste : "Je fais une disctinction entre la presse nationale et locale. Les journalistes ne sont pas uniquement des relais mais aussi des acteurs importants des territoires. Quelles que soient les sensibilités politiques, les gens retrouvent dans les médias locaux une réalité concrète et tangible."

Le Président de la République a salué les valeurs du fondateur de La Montagne, Alexandre Varenne. Le journal a été créé en 1919 par cette grande figure de la politique et du journalisme. Emmanuel Macron a signé une préface pour le livre du centenaire "100 ans, 100 Unes, 100 plumes" où il déclare que "jamais La Montagne ne s’est détournée de l'objectif que lui avait assigné son fondateur : celui de travailler au bien public."

"Je crois à cet ancrage, votre rôle est plus que jamais essentiel dans le flot indistinct des informations. Les citoyens ont besoin de repères. La presse quotidienne régionale sait tisser des liens" a ajouté Emmanuel Macron devant les salariés de La Montagne et un parterre de personnalités dont Laurent Wauquiez, président LR de la région Auvergne Rhône Alpes et Olivier Bianchi maire PS de Clermont-Ferrand.

Pendant la visite du Président de la République, une centaine de syndicalistes qui manifestaient contre la réforme des retraites ont été contenus à distance par les forces de l'ordre. Une vingtaine de gilets jaunes ont été repoussés, sans incident. 
 


 

Sur le même sujet

Les + Lus