Est-il obligatoire ? Comment ça se passe ? Tout ce qu'il faut savoir sur le recensement de la population

Bientôt le top départ de la campagne de recensement de la population de 2024, devenu obligatoire. Du 18 janvier au 24 février, 7 800 logements à Clermont-Ferrand répartis sur l’ensemble des quartiers de la ville sont concernés. Comment ça marche, qui est concerné, on vous explique.

Du 18 janvier au 24 février a lieu la célèbre campagne annuelle de recensement de la population. Cette année, 7 8000 logements répartis sur l’ensemble des quartiers de Clermont-Ferrand seront concernés. Nicole Thomas, cheffe d’établissement Insee Clermont-Ferrand, nous explique comment ça se passe concrètement. Avant de commencer, elle souligne que le recensement, c'est "simple, utile et sûr" et qu’il s’agit d’un partenariat entre l’Insee et les communes.

Qui est concerné ?

Tout le monde n’est pas concerné. En effet, chaque année, on recense un cinquième des communes de moins de 10 000 habitants. Ce qui fait que sur cinq ans, toutes les communes sont recensées. Pour les communes de plus de 10 000 habitants, le recensement est effectué à hauteur de 8 % des logements, ainsi sur cinq ans, 40 % des logements sont recensés et cela est suffisant pour avoir une vision globale. Pour cette année 2024, ce sont donc 7 800 logements répartis sur l’ensemble des quartiers de la ville qui sont concernés.

À quoi ça sert ?

Tout d’abord, et cela semble évident, le recensement sert à compter les habitants. Et chaque année, l’Insee publie le chiffre de la population française. Il permet également d’actualiser les informations sociodémographiques sur les habitants. Et enfin, d’actualiser les caractéristiques de logements.

Ce chiffre de la population est utilisé dans 350 textes réglementaires. Par exemple, pour les dotations globales de fonctionnement, le chiffre de la population est utilisé pour son calcul. Il permet aussi, par exemple, d’établir le nombre de conseillers municipaux. L’État et les collectivités territoriales se servent de ces informations pour établir leur politique d’aménagement du territoire, pour adapter leur politique aux besoins des habitants.

Comment ça se passe ?

Les personnes concernées et habitant dans une maison individuelle, vont recevoir dans leur boîte aux lettres, à compter de jeudi 18 janvier, une notice pour se recenser directement sur internet. Cela peut être fait sur le téléphone portable, la tablette ou l’ordinateur. Pour ceux qui vivent dans un logement collectif, ils vont recevoir la visite d’un agent recenseur, qui leur remettra la même notice. Pour ceux qui ne sont pas en mesure d’effectuer le recensement sur internet, l’agent leur donnera en format papier, qu'il viendra récupérer au domicile, quelques jours plus tard. À noter que l’année dernière, les deux tiers des personnes ont répondu par internet. Une donnée qui ne cesse de croître.

Combien de temps ça prend ?

L’administratif, ça peut faire peur. Mais cela ne prend pas longtemps. Il y a un questionnaire sur le logement, puis un bulletin individuel par personne habitant le logement. Pour une personne seule, cela peut prendre cinq minutes et ça peut aller jusqu’à 15 minutes en fonction du nombre de personnes qui composent le foyer.

Que deviennent mes données ?

Le recensement est obligatoire, il s’agit là d’un acte citoyen. En contrepartie, les données collectées sont confidentielles et ne peuvent pas être utilisées à d’autres fins que des statistiques. L’Insee ne transmet pas les informations à d’autres organismes ou institutions. C’est encadré par la loi.

L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Auvergne-Rhône-Alpes
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité