"Il ne pouvait pas s’imaginer vivre sans la peinture": à Clermont-Ferrand, une galerie d’art met à l’honneur Bernard Buffet

La galerie Christiane Vallée à Clermont-Ferrand proposera à la vente 46 tableaux de Bernard Buffet. A partir du 3 novembre et jusqu'au 2 décembre il est aussi possible de simplement jeter un coup d'œil et découvrir les œuvres du peintre. Des tableaux d'une force rare qui évoluent tout au long de sa vie.

C’est une collection exceptionnelle qu’accueille la galerie Christiane Vallée de Clermont-Ferrand : elle met à l’honneur Bernard Buffet Pourquoi ce solitaire, ce pudique, s'est-il décidé à hurler son angoisse ? Révolte ou besoin d'être aimé ? Voilà comment est questionné Bernard Buffet. Un peintre discret, émotif à sa façon. David Chabannes, galeriste, explique : « On dit que c’est quelqu’un qui était timide, qui était dans son atelier et peu dans les vernissages. Il n’avait qu’une envie : peindre. Il voulait exprimer tout son ressenti, sa vie, sa colère, sa joie, sa peur, son angoisse. Tout était dans sa peinture ». 

durée de la vidéo : 00h01mn22s
La galerie Christiane Vallée à Clermont-Ferrand proposera à la vente 46 tableaux de Bernard Buffet. A partir du 3 novembre et jusqu'au 2 décembre il est aussi possible de simplement jeter un coup d'œil et découvrir les œuvres du peintre. Des tableaux d'une force rare qui évoluent tout au long de sa vie. Intervenant : David Chabannes, galeriste ©R. Leloutre / E. Taxil / B. Ordas
Une oeuvre riche

Bernard Buffet c'est la fureur de peindre. L'artiste a réalisé plus de 10 000 œuvres dans sa vie. Une obsession qui l'occupait plus de 8 heures chaque jour. Une vie qu'il a dédiée à cet art. Mais en 1997, il est atteint de la maladie de parkinson. David Chabannes poursuit : « Même avec cette maladie, il fallait qu’il peigne. Il a toujours dit qu’il finirait sa vie quand il ne pourrait plus peindre. En 1999, il met fin à ses jours parce qu’il n’arrive plus à finir un tableau. Il ne pouvait pas s’imaginer vivre sans la peinture ».  Les œuvres exposées sont estimées entre 2 000 et 760 000 euros. Mais pas d'obligation d'acheter, les tableaux sont libres d'accès à la galerie Christiane Vallée jusqu'au 2 décembre.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité