La télémédecine "à visage humain", une solution efficace pour lutter contre les déserts médicaux ?

Pour lutter contre les déserts médicaux, le recours à la télémédecine est en plein essor. Mais elle présente parfois quelques limites comme la barrière technologique ou le manque de temps. À Perrier (Puy-de-Dôme), un médecin propose alors des téléconsultations "à visage humain".

Le docteur Mathieu Flandin, récemment installé à Perrier, dans le Puy-de-Dôme, propose de la télémédecine d'un nouveau genre. Il travaille en binôme avec une assistante médicale qui se rend directement chez les patients. Un vrai travail d’équipe car à quelques kilomètres de là, le médecin dirige la consultation depuis son cabinet. Grâce à différents instruments connectés, c’est comme si le praticien était sur place. "Quand la téléconsultation a explosé pendant le Covid, beaucoup de plateformes se sont créées mais finalement elles proposent uniquement un lien virtuel avec le patient donc on doit faire un diagnostic en fonction des éléments de l'interrogatoire", explique-t-il. "De notre côté, on a souhaité apporter quelque chose en plus, reproduire les mêmes conditions d'examen qu'au cabinet, avec un visage humain. Ce côté humain rassure les patients. L'assistante apporte une touche sociale".

Un moyen de garder du lien

Pour Chantal, la télémédecine c’est tout nouveau. Mais la présence de l’assistante la rassure. "On est mieux écouté, on prend notre temps et en plus on s'entend bien", confie la patiente. En plus du suivi médical des patients, l’objectif de ce dispositif est de garder un lien. "Je suis venue pour un symptôme et finalement en parlant et en faisant le tour de la maison, on se rend compte du milieu de vie des personnes, des difficultés qu'elles peuvent rencontrer au quotidien, ce que l'on ne peut pas voir au cabinet”, raconte Nurgul Yesilkaya Flandin, l'assistante médicale. "Il n'y a pas le stress du cabinet, de voir qu'il y a du monde qui attend et donc de se dépêcher, les personnes se sentent en confiance à domicile donc ils ont tendance à plus se livrer".

Dans cette commune de 900 habitants, le docteur Flandin est le seul médecin. Ce travail en duo lui permet de ne pas perdre de temps. Pendant que son assistante se déplace et prépare les consultations à domicile, lui, reçoit ses autres patients. Le docteur est installé depuis dix jours à Perrier, il fallait donc augmenter l’offre de soins.

On a beau avoir un hôpital à quelques kilomètres d’ici, il n’y a plus assez de médecins aujourd'hui pour recevoir toute la population ou alors c'est avec des délais trop importants. Les journées ne font que 24 heures et les médecins ne peuvent pas empiler les patients.

Mathieu Flandin

Médecin généraliste

Pour l’instant, l’équipe intervient dans un périmètre d’une vingtaine de kilomètres. Elle espère se développer et créer un réseau avec d’autres médecins au niveau régional et pourquoi pas national.

Propos recueillis par Stéphane Trentesaux / France 3 Auvergne. 

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Auvergne-Rhône-Alpes
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité