“Manger sain et à sa faim", pour lutter contre l’inflation, le Parti Communiste Français organise un marché solidaire près de Clermont-Ferrand

Manger cinq fruits et légumes, c'est bon pour la santé mais pas forcément pour le porte-monnaie. Alors, en ces temps d'inflation, le PCF s’est lancé le défi de vendre des denrées de petits producteurs à petits prix, comme à Thiers, près de Clermont-Ferrand, où l’initiative séduit.

À Thiers, près de Clermont-Ferrand, les riverains déambulent dans ce marché pas comme les autres. En effet, ici, tous les fruits et les légumes sont vendus à des prix très alléchants. Une initiative solidaire portée par le Parti communiste français (PCF). De quoi ravir les familles et retraités aux budgets serrés. Une habitante confie : “C’est une initiative très utile. Peut-être que d’autres structures, d’autres associations devraient faire de même. On sent la colère monter devant des injustices et des inégalités. J’espère que l’on réussira à les diminuer”. 

“C’est un acte militant” 

Cette vente solidaire est organisée depuis des années par le Parti communiste français (PCF). Dans ce marché, une production locale qui rémunère à prix juste les producteurs et reste abordable pour les consommateurs. Leaticia, militante au PCF du bassin thiernois indique : “L’objectif de cette vente est de montrer que tout le monde peut manger sain et à sa faim. C’est notre slogan. Et tout cela à des prix raisonnables et en rémunérant de façon juste les producteurs. C’est montrer qu’en grande distribution, il y a certains qui se font des marges importantes. Et cela empêche les gens de manger sainement et à leur faim, surtout en cette période d’inflation”. L'occasion aussi pour le parti de faire passer des messages politiques. Elle ajoute : “C’est aussi une façon de montrer que le Parti communiste est utile. Les élus communistes sont utiles à l’assemblée où ils siègent et les militants communistes sont utiles sur des opérations comme celles-ci. Ça permet de mettre en avant les propositions du Parti communiste en termes d’agriculture, d’alimentation, de salaire. C’est un acte militant dans ce cadre-là”. 

Rémunérer de façon juste les producteurs 

Un projet solidaire accueilli avec joie par les producteurs locaux qui apprécient ce coup de pouce. Sébastien, producteur de pommes de terre, confie : “L’objectif est de mettre en place un partenariat gagnant-gagnant entre producteurs et consommateurs. On peut ainsi proposer aux consommateurs un produit au prix le plus juste, c’est-à-dire qui se rapproche le plus du coût de production. À travers un dispositif comme celui-là, vous n’avez donc pas toutes les marges bénéficiaires que peuvent faire les grandes distributions. Ça montre aujourd’hui que l’on peut consommer différemment. Si on va chercher le produit où il faut, c’est-à-dire chez le producteur, vous pouvez y gagner en termes de qualité et de prix”

Ce marché solidaire est organisé deux fois par an par le PCF. 

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité