METEO. Pourquoi il peut faire plus chaud la nuit au sommet du puy de Dôme qu'à Clermont-Ferrand

Avec le phénomène d'inversion des températures, il arrive très souvent que la température au sommet du puy de Dôme soit plus élevée qu'à Clermont-Ferrand. Ainsi le 23 juillet à 7h, il faisait 22.2 °C au sommet du puy de Dôme (1465m), et 21°C à Aulnat (Puy-de-Dôme) à 331 mètres d'altitude.  
En période de canicule, nombreux ont sûrement déjà songé à une cure de fraîcheur en altitude. Mais parfois, la science peut nous jouer des tours. C'est le cas avec le phénomène d'inversion des températures. Car même si en théorie la température baisse d'environ 1°C tous les 100 mètres d'altitude, il n'est pas rare qu'il fasse plus chaud aux sommets, que dans les plaines. Ce phénomène météorologique peut survenir à toutes les saisons. Ces inversions ont lieu lorsque les conditions sont anticycloniques. Pas ou peu de vent, ainsi qu'un ciel dégagé. Concrètement, ces inversions s'expliquent par une loi physique de base : l'air froid est plus lourd que l'air chaud. Et c'est en hiver que les écarts de température peuvent être les plus marqués."Les inversions sont plutôt récurrentes, l'hiver il est déjà arrivé d'avoir une température de -5°C à Clermont-Ferrand et entre 5 et 10°C dans les hauteurs du puy de Dôme, et ce même en journée " avance Alexandre Letort, fondateur du site Méteovergne.com. Il avait d'ailleurs annoncé le retour des inversions de températures dans la région du Puy-de-Dôme sur Facebook : " Les massifs retrouvent des inversions estivales : c'est sur les sommets et versants qu'il fait le plus chaud en début de matinée. Il fait ainsi plus chaud au sommet du puy de Dôme qu'à Clermont-Ferrand. On relève également vers 7h, +22°C à la Ferme du Guéry (1300 m). Les écarts de températures peuvent atteindre 10/12°C selon la topographie (et non selon l'altitude). 
 
 

Entre 10/12°C d'écart de température


A 7h, le 23 juillet, on constatait une température de 22°C au sommet du Puy-de-Dôme, haut de 1465 mètres, tandis qu'il faisait au même moment, 14°C à Olby (Puy-de-Dôme) commune située à environ 465 mètres d'altitude. L'air chaud plus léger, est brassé par les vents en altitude, et peut ainsi s'y accumuler. L'air froid des montagnes redescend en contrebas, et vient se concentrer dans les plaines et vallées. En fin de mois de juillet, on constate ainsi des écarts de températures en fin de nuit entre les hauteurs du puy de Dôme, et les plaines. A cette période précise d'importantes masses d'air chaudes remontent d'Afrique du Nord, pour atteindre les sommets du Puy-de-Dôme. Brassé par les vents en altitude, l'air chaud y reste, tandis que l'air froid lui, plus lourd, va redescendre en contrebas, notamment dans des zones creuses. Ainsi on peut constater des écarts de temperatures pouvant atteindre entre 10 et 12°C par moments. Ces inversions de température, peuvent s'étendrent dans la durée selon les conditions météorologiques.
Ci-dessous vous pouvez retrouver en vidéo l'explication du phénomène d'inversion des températures par Méteovergne.com.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
météo canicule