Mort de Valéry Giscard d’Estaing : son fief de Chamalières (Puy-de-Dôme) endeuillé

Après l’annonce du décès de Valéry Giscard d’Estaing, les habitants de Chamalières (Puy-de-Dôme), qui étaient ses administrés entre 1967 et 1974, sont venus en nombre rendre hommage à leur maire et président. Ce jeudi 3 décembre, un livre de condoléances était installé au parc Montjoly.
A Chamalières (Puy-de-Dôme), un livre de condoléances a été mis en place ce jeudi 3 novembre, pour que les anciens administrés de Valéry Giscard d'Estaing puissent rendre hommage à leur président.
A Chamalières (Puy-de-Dôme), un livre de condoléances a été mis en place ce jeudi 3 novembre, pour que les anciens administrés de Valéry Giscard d'Estaing puissent rendre hommage à leur président. © C.Da Silva / FTV
C’est un jour de deuil au fief historique de Valéry Giscard d’Estaing. Ce jeudi 3 décembre, après l’annonce de sa disparition, les habitants de Chamalières (Puy-de-Dôme) semblaient très émus et touchés. Ceux qui ont été ses administrés entre 1967 et 1974 gardent de lui un souvenir ému : « C’était un grand président mais aussi un grand homme, il a fait connaître et rayonner notre ville, nous ne l’oublierons jamais », a déclaré une habitante. « Tout le monde est très ému. Même s’il y avait eu des alertes, on ne pensait pas que notre président allait disparaître. C’est un peu le choc. Si Chamalières est connue en France, c’est grâce à Valéry Giscard d’Estaing. Le symbole Giscard d’Estaing est très fort pour Chamalières », ajoute un autre habitant. Tous évoquent ses réalisations désormais emblématiques du territoire, comme la Grande Halle, le Zénith d’Auvergne et Vulcania.

"Un bon maire pour Chamalières et un bon président pour la France"

Il faut dire que la ville de Chamalières est marquée par l’empreinte de Valéry Giscard d’Estaing. C’était son ancrage local. « C’était un personnage. On n’avait pas l’habitude de le croiser parce qu’il ne venait plus là depuis longtemps mais, quoi qu’il en soit, il fait partie de l’histoire. On l’a suivi au fur et à mesure de sa vie politique et de ce qu’il a fait pour la région, ses créations pour le tourisme et pour désenclaver la région », a affirmé un autre habitant. « Giscard », comme on le surnomme ici, qui est venu s’installer en Auvergne avec sa famille pendant la seconde guerre mondiale. Giscard qui est devenu maire de Chamalières en 1967. Et Giscard, qui a choisi cette mairie en 1974 pour annoncer sa candidature à l’élection présidentielle. « Je suis triste, je l’aimais bien. C’était un bon président. Son fils Louis Giscard d’Estaing, qui est maintenant maire de Chamalières, est quelqu’un de très bien aussi. Je retiendrai qu’il a été un bon maire pour Chamalières et un bon président pour la France », confie un autre habitant.
Le Secrétaire d’Etat au Tourisme Jean-Baptiste Lemoyne a déposé une gerbe de fleurs au monument aux morts de Chamalières (Puy-de-Dôme), en hommage à Valéry Giscard d'Estaing.
Le Secrétaire d’Etat au Tourisme Jean-Baptiste Lemoyne a déposé une gerbe de fleurs au monument aux morts de Chamalières (Puy-de-Dôme), en hommage à Valéry Giscard d'Estaing. © C.Da Silva/FTV

Une mairie en héritage

Un livre de condoléances a été installé au parc Monjoly, et une gerbe de fleurs a été déposée au monument aux morts de la ville par le Secrétaire d’Etat au Tourisme, Jean-Baptiste Lemoyne : "À Chamalières, hommage au Président Giscard d’Estaing. À la demande du Président Emmanuel Macron, j’ai déposé une gerbe et me suis recueilli dans la commune de coeur de VGE", écrit le Secrétaire d'Etat sur son compte Twitter. Les drapeaux sont en berne à la mairie de Chamalières. Des habitants se rendent dans le barnum où se trouve le livre de condoléances, et chacun y va de son petit mot : « Je suis venu à Chamalières à l’âge d’un mois, lors de l’arrivée de Valéry Giscard d’Estaing à la mairie. Il est devenu notre président de la République. Un grand homme, inoubliable pour Chamalières, pour l’Auvergne, pour la France entière. Ma pensée va à sa famille et à son fils Louis, notre maire », écrit, visiblement ému, l’un de ses anciens administrés. Aujourd’hui, c’est en effet son fils Louis Giscard d’Estaing qui porte cet héritage puisqu’il est maire de la ville depuis 15 ans.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
décès faits divers hommage société