Parc de Cataroux : l'ambitieux projet de Michelin à Clermont-Ferrand

Michelin a dévoilé ce jeudi 18 avril un ambitieux projet de reconversion de son site historique au cœur de Clermont-Ferrand, là où se situent les anciennes pistes d’essais de ses pneus, devenues emblèmes de la ville. On vous explique tout.

Le leader de pneumatique a annoncé ce jeudi 18 avril que le parc de Cataroux, son site historique créé en 1921, devenu friche industrielle, allait revivre une seconde vie à Clermont-Ferrand.

"On parle d’un site qui a été pionnier dans le domaine de l’innovation avec les premiers pneus qui ont fabriqué la technologie radiale, avec les premiers caoutchoucs synthétiques. Ce qu’on veut, c’est continuer cette histoire. Faire de Cataroux un accélérateur d’innovation au service du développement du territoire", a indiqué, Jean Philippe Ollier, directeur du programme Parc Cataroux chez Michelin. 

Tout comme ses usines à l’arrêt depuis 20 ans, les grands toboggans en béton du parc qui servaient de pistes d'essai à l’entreprise auvergnate vont être réhabilités :

"Ce lieu emblématique évoque le mystère. Tout le monde en parle mais personne ne sait vraiment ce que c’est. Le but principal de projet c’est de permettre aux Clermontois, aux Clermontoises et aux visiteurs de pouvoir se rendre compte de ce qu’il est et de le visiter. C’est de l’ouvrir au public", explique Jean-Paul Chiocchetti, responsable de la transformation du quartier des pistes pour Michelin. 

Un projet quasi pharaonique

L’ensemble des 42 hectares du site de Cataroux est concerné par le projet quasi pharaonique du groupe. Au total, 4 pôles devraient sortir de terre : un dédié à la formation, un autre aux matériaux durables, un troisième à l’innovation et un tout nouveau quartier de loisirs et d’échange, là où se situent les emblématiques pistes. 

Création d’une salle de spectacle, de restaurants, d’un espace dédié au sport et à la santé... pour un investissement de 130 millions d’euros. Objectif : accueillir dans le futur quartier des pistes, jusqu’à 400 000 personnes par an. 

"Cataroux restera toujours dans le cœur de Michelin. La vocation de ce lieu va évoluer dans le temps. Il y a une partie que sera très liée à Michelin : la manufacture des talents. D’autres parties, le parc de loisirs, culturel ou la cité du mouvement sur le quartier des pistes, seront beaucoup plus à destination de la ville et de la région", détaille Florent Menegaux, président du groupe Michelin.

"1 millier d’emplois" 

"On a beaucoup d’activités qui vont venir s’implanter avec à peu près 1 millier d’emplois nouveaux sur le site. On parle d’entreprises qui vont venir innover sur le pôle innovation collaborative. On parle d’entreprises qui vont venir développer des matériaux durables. On parle de tout ce qu’on va faire sur les pistes et qui fera de ce site un site du vivre ensemble", déclare le directeur du programme Parc Cataroux chez Michelin. 

Le grand chantier de transformation du site historique Michelin devrait s’achever d’ici 2028. 

Propos recueillis par Stéphanie Vinot / France 3 Auvergne