Portes ouvertes au tribunal de Clermont-Ferrand: les collégiens à la barre

La justice ouvre ses portes. Dans les murs du tribunal de Clermont-Ferrand des scènes de crime fictives, un chien à la recherche de faux billets et des collégiens qui plaident et jugent dans une salle d’audience.

Les avocats, les magistrats, l'accusé, les victimes... Chacun est à sa place dans ce procès fictif joué par des élèves de 4ème d'un collège clermontois. L'accusé a 20 ans, il s'appelle Matyys, il est jugé pour avoir conduit en état d'ivresse et provoqué un accident dans lequel deux de ses amis ont été blessés. C'est Morgane qui endosse le rôle et la robe de l'avocate de la Défense.

Au-delà du procès pénal, c'est le fonctionnement de la justice dans son ensemble qui est aujourd'hui dévoilé lors de cette journée portes ouvertes avec la présentation de scènes de crimes fictives ou la recherche de faux billets par un chien dans les bureaux .800 élèves ont été invités à cette journée exceptionnelle, le dernier rassemblement du genre remonte à plus de 20 ans.

Intervenants : Morgane Albisson-Jean, Elève de 4ème Collège de La Charme de Clermont-Ferrand; Pascal Thibault, Président de l'Asm Omnisports; Jean-Claude Pierru, Président du Tribunal de Grande Instance de Clermont Ferrand; Reportage: Céline Pauilhac, Claude Fallas.