Sayat (Puy-de-Dôme) : les salariés des éditions De Borée s’opposent au 5ème repreneur

Les entrepôts des éditions De Borée à Sayat / © France 3
Les entrepôts des éditions De Borée à Sayat / © France 3

Le tribunal de commerce de Clermont examinera le dossier des éditions De Borée à Sayat dans une quinzaine de jours. Avant l’audience prévue le 10 décembre, les salariés rejettent en masse le 5ème repreneur.

Par Cyrille Genet

Les éditions De Borée, basées à Sayat dans le Puy-de-Dôme et spécialisées dans les romans de terroir, les livres de poche, les beaux livres, puis les livres pour enfants sont en redressement judiciaire depuis fin septembre. Les 65 salariés attendent l’audience du 10 décembre prochain et surtout le rendu du délibéré qui sera prononcé une huitaine de jours plus tard pour connaître leur sort. Ils espèrent éviter la liquidation, la cessation d’activité et les licenciements grâce à la mobilisation d’un des repreneurs qui se sont manifestés.

Mais ils récusent catégoriquement le 5ème, le Groupe Révolution 9, dont le siège social est à Paris, qui ne les a pas convaincus lorsque des représentants de la direction sont venus les rencontrer le 26 novembre denier à Sayat. Ils ont signé une pétition (à la quasi majorité : 59 sur 65) qu’ils ont adressé au tribunal de commerce "pour faire entendre notre voix" indique une des salariées. Paradoxalement, ils préfèrent les autres offres qui leur paraissent apporter plus de garanties alors que seul Révolution 9 envisagerait le maintient de tous les emplois.

Olivier Baillet, co-fondateur et Directeur Général du Groupe Révolution 9 nous a indiqué "n’avoir pas encore eu écho de cette position des salariés" et qu’ils comptaient profiter du délai qui court jusqu’au 7 décembre, date de dépôt des offres définitives pour finaliser leur dossier de reprise.

Les 4 autres repreneurs sont : Sofedis, les éditions du Belvédère, SDP et La Montagne CentreFrance.

Sur le même sujet

Rassemblement enseignants à Vaulx-en-Velin

Les + Lus