VIDEO. Clermont-Ferrand : en immersion dans le quotidien de police secours

Photo d'illustration. / © V. Riffard /F3
Photo d'illustration. / © V. Riffard /F3

Jour et nuit, les équipes de police secours de Clermont-Ferrand sécurisent l'agglomération. Leur mission : répondre à tous ceux qui composent le 17 mais aussi patrouiller pour prévenir la délinquance. Immersion dans le quotidien de cette police de proximité.
 

Par Valérie Riffard

« Vous avez demandé le 17, ne quittez pas ». Cette petite phrase, tous ceux qui ont eu besoin un jour de joindre la police l’ont forcément entendue. Un message enregistré en attendant la mise en relation avec un des policiers affecté à la prise d’appel, policiers installés dans un vaste open-space du commissariat central de la rue Vaucanson, à Clermont-Ferrand.
Car si le 17 est un numéro unique et national, il arrive automatiquement au standard de la police locale, afin de répondre au plus vite aux besoins des usagers.
En 2018, le standard clermontois de Police Secours a reçu 81 559 appels, qui ont déclenché 59 883 interventions. Cambriolages, accidents, différents familiaux... leurs interventions sont très variées.

Le 17 fonctionne 24h/24, tous comme les équipes qui patrouillent sur le terrain. Parmi elles, un certain nombre sont affectées à la nuit. Si leurs interventions sont aussi variées que celles de leurs collègues de jour, la plupart ont un lien avec l'alcool. Bagarres, accidents, agressions se multiplient la nuit, et particulièrement les jeudis soir à Clermont-Ferrand, où les étudiants sont nombreux à faire la fête.

Parmi les appels reçus à Police Secours nombreux sont ceux qui concernent des personnes en danger ou en détresse. Fugues, différends familiaux, rixes... Autant de drames du quotidien auxquels ils doivent faire face.
 

Sur le même sujet

Les + Lus