VIDEO. Orages : les images impressionnantes d'une “tornade” sur un lac près de Clermont-Ferrand

La vidéo est impressionnante. Un phénomène naturel, spectaculaire, semblable à une tornade a eu lieu sur le Gour de Tazenat, dans le Puy-de-Dôme. La trombe observée, mardi 11 juillet au soir, a approché les terres aux abords du lac causant quelques dégâts.

Un épisode aussi inattendu que spectaculaire. Mardi 11 juillet, vers 18 heures, le Gour de Tazenat situé à une vingtaine de kilomètres de Clermont-Ferrand a été le théâtre d’une impressionnante “tornade”. 

Le phénomène naturel, qui a duré environ 5 minutes, a transformé le lac en un tourbillon de plusieurs mètres de haut. Mathieu Parret, venu se baigner dans le lac comme à son habitude, a immortalisé en vidéo cette scène stupéfiante et l'a partagée sur ses réseaux sociaux. Il raconte : “ Ça fait 40 ans que je viens me baigner ici, je n’ai jamais vu ça. Au début, j'ai vu des éclairs. Ensuite, il y a eu beaucoup de vent. Les feuilles et la poussière se sont soulevées. Je me suis mis à l'abri. Et là très soudainement, j'ai vu cette fameuse tornade". Le témoin reste encore stupéfait : "La tornade est montée jusqu’à 30, 40 mètres de haut. C’était très impressionnant". Un phénomène qui a causé quelques dégâts aux alentours de ce lac volcanique. "Ça a couché les arbres. J’ai eu le temps de me mettre à l’abri au bon moment. Mon réflexe a été de tout de suite filmer. Puis, des grêlons de la taille d'une balle de tennis sont tombés. Ma voiture n’est pas restée indemne”, raconte le témoin. 

Phénomène tourbillonnaire plutôt que tornade 

Selon Météo France, il est difficile d'affirmer sur la base de cette vidéo qu'il s'agit bien d'une tornade. Pour une raison simple : " Pour qualifier un phénomène météorologique de tornade, il faut se rendre sur place afin de voir comment les dégâts se sont répartis. Sur la vidéo, on voit qu'il y a un phénomène tourbillonnaire mais on ne peut pas le qualifier de tornade". Mais alors qu'est-ce qu'une tornade ? "Il faut la trace de ce qu'on appelle un tuba : une espèce de panache qui part d'un nuage, précise Météo France. Il faut aussi un orage avec une structure particulière qu'on appelle supercellules. Il faut donc un orage extrêmement massif, très puissant qui va générer une colonne nuageuse qui descend jusqu'au sol. Ce qui donne ce phénomène tourbillonnaire où les vents peuvent atteindre des valeurs extrêmes. On peut dépasser les 200 ou 300 km/h. Il faut donc prendre en compte l'intensité des vents et des dégâts car une tornade se qualifie sur une échelle". 

Le Gour de Tazenat n'est pas le seul lieu victime de cet épisode orageux. Dans la nuit du mardi 11 juillet l'Allier et le nord-ouest du Puy-de-Dôme ont aussi subi un fort orage de grêle, dû à un phénomène météorologique qualifié de supercellule.

L'actualité "Météo" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Auvergne-Rhône-Alpes
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité