• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

VIDEO. Puy-de-Dôme : la dernière danse de la discothèque l’Aquarius de Pont-du-Château

A Pont-du-Château (Puy-de-Dôme) la discothèque l'Aquarius a fermé ses portes lundi 29 avril. / © C. Lamorelle / France 3 Auvergne
A Pont-du-Château (Puy-de-Dôme) la discothèque l'Aquarius a fermé ses portes lundi 29 avril. / © C. Lamorelle / France 3 Auvergne

A Pont-du-Château (Puy-de-Dôme) la discothèque l'Aquarius a fermé ses portes lundi 29 avril. Faute de repreneur, un supermarché sera construit à la place. C'était la plus grande boîte de nuit d'Auvergne dans les années 80. Alors forcément, il y avait un peu de nostalgie, lors de la dernière danse.

Par Christian Lamorelle

Plus qu’une boîte de nuit, l’Aquarius était une institution, un monument des soirées clermontoises. La discothèque de Pont-du-Château a fait danser des générations de Puydômoises et Puydômois. Mais aujourd’hui, ce lieu mythique a mis la clé sous la porte. Après avoir connu le faste et les paillettes plusieurs décennies durant, le lieu va se transformer en grande surface. La fin d'une époque.
Lundi 29 avril, le temps d’un après-midi, les danseurs ont profité une dernière fois de l’ambiance unique des lieux. Il faut dire depuis sa création, l’Aquarius était un des hauts-lieux de l'animation nocturne dans l'agglomération de Clermont-Ferrand. Au cours des années 80, 90 et même après 2000, il y a eu de très nombreuses soirées avec parfois de grandes vedettes comme Amii Stewart, Boney M ou la Compagnie Créole.
« Au bout de 40 ans, il est certain que je vais avoir beaucoup de regrets », confie le directeur de l’établissement Jean-Paul Combes. Il s'est d'ailleurs entendu avec le dancing Dubien situé lui aussi à Pont du Château qui va désormais ouvrir le lundi après-midi pour la clientèle qui venait à l'Aquarius ce jour-là.
« C’est une joie et une tristesse en même temps dans la mesure où 40 ans d’histoire et l’un des plus grands professionnels du monde de la nuit vont s’arrêter, sans repreneur, quel dommage ! », regrette Christian Dubien, directeur du dancing Dubien.
La démolition du bâtiment et les premiers coups de pioches pour le futur supermarché auront lieu dès le mois de mai.
Parmi les moments forts de la discothèque, il y a eu le tournage du film de Xavier Gianoli "Quand j'étais chanteur" en 2005 avec Gérard Depardieu et Cécile de France. De nombreuses scènes ont été tournées ici et dans d'autres lieux emblématiques. "À chaque fois que Gianoli faisait une scène quelque part, le propriétaire des lieux devait apparaître, donc j'ai dû donner la réplique à Depardieu. C'est un souvenir inoubliable, même si ça a été un peu compliqué pour moi parce que je ne suis pas acteur, je suis tenancier de discothèque. Il a fallu s'adapter mais ça s'est fait !", nous racontait, il y a quelques mois, Jean-Paul Combes.
 

Sur le même sujet

toute l'actu musique

17e Festival Nuits Sonores à Lyon : les secouristes sur le pont

Les + Lus