Viol en plein centre-ville à Clermont-Ferrand : l’agresseur présumé nie les faits

Publié le Mis à jour le
Écrit par Richard Duclos
Le violeur présumé a été incarcéré au centre pénitentiaire de Riom, dans la soirée du 17 octobre.
Le violeur présumé a été incarcéré au centre pénitentiaire de Riom, dans la soirée du 17 octobre. © France 3 Auvergne

Le trentenaire suspecté d’avoir violé une jeune fille à Clermont-Ferrand le 22 septembre a été mis en examen et placé en détention à Riom mercredi 17 octobre. L’homme, dont l'ADN correspond à celui du violeur, est aussi poursuivi pour deux autres agressions sexuelles.
 

L’homme suspecté d’avoir violé une étudiante de 22 ans près de la place Delille à Clermont-Ferrand, le 22 septembre, a été écroué au centre pénitentiaire de Riom dans la soirée du mercredi 17 octobre.

Deux jours plus tôt, il avait été interpellé par la police après que sa victime l’a reconnu dans le tramway. Des tests ADN se sont par ailleurs montrés concluants.  Mercredi, l’agresseur présumé a donc été déféré devant la justice, puis mis en examen.
 


Deux autres agressions


En plus du viol, ce trentenaire est suspecté d’être l’auteur de deux autres agressions sexuelles, commises quasiment dans le même laps de temps. Selon La Montagne, la première aurait eu lieu deux jours avant le viol, dans le quartier des Salins. L’homme aurait suivi une riveraine jusqu’à son immeuble pour lui imposer des attouchements. Puis le 22 septembre toujours, il aurait "brutalement accosté une piétonne avant de lui toucher les fesses".

"Il y a tout un travail de recoupements à faire entre le viol, pour lequel nous avons des certitudes fortes, notamment avec l’ADN, et les autres affaires", nous indique le procureur de la République de Clermont-Ferrand Eric Maillaud, joint par téléphone.

Le violeur présumé nie les faits qui lui sont reprochés. "Il conteste également l’identité qu’on lui prête", souligne le procureur. Le suspect déclare en effet ne pas être l’Algérien de 32 ans dont la police a retrouvé le passeport. Dans tous les cas, celui qui est maintenant en prison à Riom n’était pas à Clermont-Ferrand depuis longtemps.  


 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.