• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Un fleuriste de Gerzat (Puy-de-Dôme) devient meilleur ouvrier de France

Stéphane Chanteloube, originaire de Gerzat, est devenu meilleur ouvrier de France en art floral. / © Aurélie Albert
Stéphane Chanteloube, originaire de Gerzat, est devenu meilleur ouvrier de France en art floral. / © Aurélie Albert

Devenir meilleur ouvrier de France est une consécration pour les professionnels, et un rêve d’enfant pour Stéphane Chanteloube. Ce fleuriste de Gerzat, dans le Puy-de-Dôme, a été désigné meilleur ouvrier de France en art floral. Un titre qu’il gardera toute sa vie.
 

Par Aurélie Albert

Chaque détail compte pour Stéphane Chanteloube, jusqu’à la délicatesse des pétales d’une immortelle en passant par le parfum des roses et la teinte poudrée d’une renoncule. Une qualité essentielle pour un meilleur ouvrier de France en art floral, mais surtout pour un fleuriste. Parce qu’il est et restera avant tout un fleuriste, passionné depuis son enfance par les fleurs. 

Depuis quelques jours, son titre de meilleur ouvrier de France a fait le tour de ses clients habitués. « Les deux-trois mariages qui ont été signés ces derniers jours apprécient bien que j’ai le titre. Et un client me disait ce matin, on est fiers qu’au mois de juillet vous pourrez marquer meilleur ouvrier de France sur votre polo et sur nos tables, parce qu’on sera fiers d’avoir un fleuriste meilleur ouvrier de France à notre mariage », raconte Stéphane Chanteloube. 
 
Une des épreuves du concours de meilleur ouvrier de France en art floral pour Stéphane Chanteloube / © Aurélie Albert
Une des épreuves du concours de meilleur ouvrier de France en art floral pour Stéphane Chanteloube / © Aurélie Albert
 

Un travail de créativité et d’orfèvre avec les fleurs 


Après avoir obtenu son CAP et son BEP, il devient fleuriste. Une passion qu’il exerce déjà depuis plus de 20 ans. En 2011, il devient champion de France, et en 2015, il tente d’obtenir le titre de meilleur ouvrier de France une première fois. Il le rate d’un demi-point, mais ne se laisse pas abattre et retente l’expérience cette année. Après 23 heures d’épreuves étalées sur six demi-journées, la 26e édition était la bonne. Un travail de créativité, et même d’orfèvre enfin récompensé. 
 
Un bouquet de mariée originale avec des orchidées décomposées. Une autre épreuve redoutée par le fleuriste de Gerzat. / © Aurélie Albert
Un bouquet de mariée originale avec des orchidées décomposées. Une autre épreuve redoutée par le fleuriste de Gerzat. / © Aurélie Albert


« Tous ceux qui sont arrivés à ce titre-là ce sont des gens qui ont mangé de la fleur, qui ont consommé de la fleur, qui vendent de la fleur et c’est comme ça qu’on devient meilleur ouvrier de France », évoque Stéphane Chanteloube. 
Une récompense qu’il gardera toute sa vie à présent. Au mois de mars, il pourra arborer son titre fièrement après son passage à la Sorbonne et lorsque tous les lauréats des autres corps de métier auront été désignés. En attendant, comme une autre récompense, il ouvrira une autre boutique à Riom d’ici quelques semaines. 
 
Un fleuriste devient meilleur ouvrier de France à Gerzat (63)
Depuis 15 jours, il est devenu meilleur ouvrier de France en art floral. Lui, c'est Stéphane Chanteloube. Fleuriste passionné, c'est un diplôme supplémentaire qu'il rajoute à son tableau. Et pas des moins importants. Le graal pour cet artisan installé à Gerzat depuis 18 ans. Intervenants : Valérie et Christian Gaufreteau, Futurs mariés ; Stéphane Chanteloube, Meilleur ouvrier de France art floral ; Marion Casildas, Fleuriste - Reportage : Aurélie Albert, Pierre Vaireaux et Magalie Canuto

Sur le même sujet

Mois sans tabac : l'hypnose de plus en plus choisie pour arrêter de fumer

Les + Lus