VIDEO. Confinement : quand une association d'accueil pour adultes handicapés reprend une chanson des années 80

A Saint-Germain-Lembron dans le Puy-de-Dôme, des salariés d’un centre accueillant des personnes en situation de handicap mental, ont publié une vidéo. Tout le personnel apparaît en chanson et rappelle qu’il est mobilisé contre l’épidémie de coronavirus COVID 19.

Cuisiniers, soignants, éducateurs, personnels administratifs de l'association Croix-Marine de Saint-Germain-Lembron près d'Issoire, ont participé à un clip.
Cuisiniers, soignants, éducateurs, personnels administratifs de l'association Croix-Marine de Saint-Germain-Lembron près d'Issoire, ont participé à un clip. © Océane Tallerico
Quelque 5 000 vues en seulement 3 jours. Océane Tallerico, aide médico-psychologique à l’association Croix-Marine FAM/MAS de Saint-Germain-Lembron près d’Issoire, dans le Puy-de-Dôme, n’en revient toujours pas. C’est à elle que l’on doit une vidéo publiée sur YouTube, dans laquelle apparait le personnel de cette structure qui accueille des personnes en situation de handicap, malgré l'épidémie de coronavirus COVID 19.

Les oubliés de l'histoire

Elle a repris la chanson du groupe Ottawan, « T’es ok », datant de 1979, un titre qui est devenu « T’es ici, t’es là, t’es où  », dans lequel elle chante sur des paroles écrites avec une collègue de l’établissement. Océane raconte : « Tout est parti d’un atelier musique. Avec Géraldine Bonne, on a eu l’idée de faire un clip, pour parler de nous les soignants, de nos résidents, qui sont souvent les oubliés de l’histoire. On a pensé à faire un flash mob, mais cela ne reflétait pas notre quotidien. On a alors monté le projet et on a repris les idées de tous les participants ». 

Une initiative soutenue par la direction

Dans l’établissement, qui accueille 70 adultes qui souffrent de troubles du comportement, le personnel, environ 100 personnes se mobilisent. Océane, également chanteuse, vient filmer à l’appareil photo sur ses jours de repos, chante sur la bande son, multiplie les prises avec les soignants. En une semaine, tout est monté. « La direction était d’accord. Elle a donné son feu vert, nous a soutenus et le directeur apparaît même dans la vidéo » confie l’aide médico-psychologique.

Un message de solidarité

Le message du clip est simple selon l’instigatrice du projet. Océane explique : « C’est surtout un message solidaire. C’est pour dire que l’on soutient les soignants en EHPAD, en foyer, à l’hôpital. Nous sommes tous sur le front, tous exposés. C’est une façon de dire de penser à nous et aux résidents, toujours oubliés. Nous sommes tous unis ». Elle ajoute : « Pour nos résidents, c’est très dur. Ils sont privés de visites, d’amour. Mais il faut garder le lien social. Ils sont très courageux, car tout cela s’ajoute à leur pathologie, à leur passé. Ils n’ont plus le droit de naviguer dans l’enceinte de l’établissement, ils sont confinés par secteur ».

Une résidente a même pleuré

Depuis la publication de la vidéo, l’établissement privé reçoit de nombreux messages. Océane affirme : « C’est une très bonne surprise. Cela donne une image dynamique de l’équipe. Ce clip donne le sourire. La chanson est gaie, rythmée, colorée. Les résidents se sont reconnus dans la vidéo où ils apparaissent de dos. Une résidente a même pleuré ». Cuisiniers, soignants, éducateurs, psychologues et personnels administratifs de l'association Croix-Marine se sont tous mobilisés. C'est la première fois qu'une telle vidéo est réalisée dans l'établissement. Le clip invite aussi le grand public à respecter le confinement.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus santé société culture handicap solidarité
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter