Cet article date de plus de 4 ans

Loubeyrat (63) : le centre d'accueil destiné aux migrants incendié

Le bâtiment devant servir de centre d'accueil pour migrants à Loubeyrat, dans le Puy-de-Dôme, a été la cible d'une tentative d'incendie dans la nuit du 23 au 24 octobre. Une enquête a été ouverte pour démasquer les auteurs.
Le centre d'accueil et d'orientation de Loubeyrat (63) a fait l'objet d'une tentative d'incendie volontaire la nuit dernière. Le bâtiment était innocupé. Les différents acteurs réaffirment leur détermination à accueillir les migrants. ©France 3 Auvergne
Dans la nuit de dimanche à lundi, le centre d'accueil et d'orientation de Loubeyrat (Puy-de-Dôme), destiné à héberger des migrants dans le cadre du démantèlement de la « jungle de Calais », a fait l’objet d’une tentative d’incendie volontaire.

La préfecture du Puy-de-Dôme précise que le bâtiment était inoccupé au moment du sinistre. Les pompiers sont intervenus rapidement et ont réussi à contenir les flammes. Le feu ne s’est pas propagé au-delà du hall d’entrée. Selon nos informations, l'incendie se serait déclaré peu après minuit et quart.

Dans la nuit du 23 au 24 octobre 2016, le centre d'accueil et d'orientation qui doit héberger des migrants dans le cadre du démantèlement de la « jungle de Calais » a été incendié.
Dans la nuit du 23 au 24 octobre 2016, le centre d'accueil et d'orientation qui doit héberger des migrants dans le cadre du démantèlement de la « jungle de Calais » a été incendié. © Laurent Pastural / France 3 Auvergne


Une enquête a été ouverte pour identifier les auteurs de cette tentative d’incendie. 

Situé à une douzaine de kilomètres de Riom, la commune de Loubeyrat doit accueillir une trentaine de réfugiés venant de la « jungle » de Calais. C'est une association religieuse qui est propriétaire du site et qui a accepté de le mettre à disposition. 

© France 3


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers migrants société immigration