Malaise dans la police : les policiers du Puy-de-Dôme ont rejoint la mobilisation à Paris

Les policiers réclament de meilleures conditions de travail et salariales. / © Christophe SIMON / AFP
Les policiers réclament de meilleures conditions de travail et salariales. / © Christophe SIMON / AFP

Une cinquantaine de policiers du Puy-de-Dôme ont rejoint la mobilisation qui réunit la profession à Paris. Plusieurs milliers de policiers ont convergé vers la capitale afin d'alerter sur le malaise dans leur profession. Cette mobilisation est inédite depuis 2001.

Par Sofiane Aissaoui

La manifestation réunissait 22.000 personnes à 14h d'après les syndicats. Ce mercredi 2 octobre, les policiers de toute la France se sont donnés rendez-vous dans la capitale afin de dénoncer leurs conditions de travail.

Les policiers du Puy-de-Dôme ont pris part à la mobilisation. "On est partis en train depuis Clermont-Ferrand, raconte Frédéric Saby, secrétaire départemental du syndicat SGP Police FO. On est à peu près une cinquantaine de collègues du Puy-de-Dôme et on doit être à une centaine de personnes pour l’Auvergne."
 


Cela faisait près de 20 ans qu'une telle mobilisation n'avait pas eu lieu. "On a eu des gouvernements de droite et de gauche qui n'ont jamais répondu aux attentes. Aujourd'hui, on est dans un tel état de difficulté dans la police que l'on devait se mobiliser."

"Dans le Puy-de-Dôme, ce qui nous inquiète particulierement, c'est qu'on a du mal a faire notre travail. Quand un départ à la retraite n'est pas remplacé, ça crée forcément une augmentation de la charge de travail. Et donc l'efficacité baisse. Tout le monde est à l’os. Il faut dégager des budgets. Recruter."

Sur le même sujet

Les + Lus